Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 09:57

 

Le débat sur la sécurité du BlackBerry, (lancé récemment dans certains pays qui ne supportent pas qu’il leur soit impossible de briser les codes de transmission des messages) et plusieurs articles dans la presse spécialisée américaine (Clive Thomson,  The death of the phone call, Wired) posent la question de l’avenir du téléphone mobile.

On a longtemps cru, et écrit, que son développement, faisant suite à celui du cinéma et de la télévision, allait entraîner la fin du courrier, du livre et de l’écrit en général. L’apparition d’internet et du SMS a tempéré cette prédiction. Et voici maintenant qu’apparaît une prédiction radicalement inverse: et si c’était la conversation téléphonique qui était appelée à disparaître?

Ceux qui défendent cette thèse en veulent pour preuve que, aux Etats-Unis, selon l’institut Nielsen, le nombre d’appels téléphoniques  décroît tous les ans depuis 2007, qui aura été l’année d’un record. De plus, ces appels sont de plus en plus brefs: s’ils étaient en moyenne de 3 minutes en 2005, ils ont maintenant perdu près de la moitié de leur durée. A cela s’ajoute que, partout dans le monde, les opérateurs gagnent beaucoup plus d’argent par le transfert de données que par la voix, qui n’est plus qu’une dimension annexe de l’ARPU. Enfin, il est exact que de nombreux jeunes n’utilisent  presque plus leur Smartphone comme téléphone, mais essentiellement comme un moyen d’échanger des messages  par SMS, email, BBM, ou sur Facebook ou Twitter.

Pourquoi? D’abord parce que la voix transmet un message beaucoup plus subjectif et moins fiable que l’écrit. Ensuite –et surtout–  parce que, dans un monde où chacun est de plus en plus en relation avec un très grand nombre de gens, on est de plus en plus soucieux de protéger son intimité. Aussi, chacun accepte-t-il  de moins en moins l’agression que représente un appel téléphonique. La vieille question apparue à la fin du 19e siècle, au moment même de l’émergence du téléphone («pourquoi répondre quand on vous sonne?») revient d’actualité. Beaucoup de gens désormais ne répondent pas quand on les sonne. Aussi, on ne décroche pas quand des inconnus appellent; et même, avec des amis,  prend-on de plus en plus rendez-vous  par SMS pour se parler par téléphone; et on écoute même de moins en moins les messages téléphoniques laissés sur les boîtes vocales.

Tout cela renvoie à quelque chose de profond, parfaitement prévisible: notre idéologie de la liberté individuelle conduit chacun à ne s’intéresser de plus en plus qu’à lui-même, à ne vouloir en faire qu’à sa tête,  et même, plus encore, à l’autisme, au narcissisme, au plaisir de soi. Et donc à refuser toute intrusion d’autrui non sollicitée dans la bulle de son égo. On aime donc recevoir des SMS, des mails ou des BBM, parce qu’on les lit quand et si on veut. Mais on n’aime pas prendre un appel téléphonique qui vous force à obéir à l’injonction d’autrui, de parler, ici et maintenant. Une fois de plus, la musique annonçait cette mutation, par le développement de l’écoute solitaire.

 

la suite ...

Repost 0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 20:23

bonjour à tous,

Marie-Françoise NEVEU nous livre dans cet article, le fruit de son travail auprès des enfants "actuels". Je la remercie de ce partage.

Faire circuler cette information permettra des  prises de consciences.  Madame Neveu a exposé ce qui suit, lors de sa venue à Honfleur... j'ai accueilli ses paroles comme une révélation. Je comprenais enfin mon mode de fonctionnement ainsi que celui de mon fils et des larmes réparatrices se sont mises à couler. J'étais assise au premier rang, et,  Madame Neveu  ayant terminé sa prestation, je séchai vites mes larmes afin de ne pas montrer mon trouble autour de moi. C'est là que je m'aperçus du grand nombre de personnes essuyant leurs larmes, tout comme moi...

Magda

 

 

 

 

 

LES ENFANTS « ACTUELS »,

Le grand défi « cerveau droit »

dans un univers « cerveau gauche »

Marie-Françoise Neveu

 

De plus en plus fréquemment nous entendons parler d’enfants hyperactifs, surdoués et précoces autant que cancres, en refus voire en phobie scolaire, autistes, schizophrènes …..

Parallèlement il est également question d’enfants indigo, cristal …..

En même temps, force est de constater que les enfants actuels ne correspondent plus aux critères classiques, qu’ils ont une manière de fonctionner, d’aborder les apprentissages et surtout une manière d’ « être au monde » tout à fait différente. Ils ne supportent pas l’injustice, le mensonge, l’incohérence, la compromission. Ils se font les chantres de l’amour et de la justice autant que du respect de la planète. Certains parlent de la vie du cosmos, d’autres, des mondes invisibles, d’autres encore inventent de nouvelles technologies …..

Alors, qui sont ces enfants ? Pourquoi sont-ils de plus en plus nombreux ? Que se joue-t-il actuellement ?

 

Avant de répondre à toutes ces questions je vous propose un petit détour.

Prenons un arbre (fig. 1). Figures-article_2.jpgIl a des racines, un tronc, des branches et des feuilles. Avec ses racines il puise dans la terre, entre autre, les nutriments dont il a besoin. Il tire donc de la terre une partie de l’énergie qui lui est nécessaire. Avec ses branches et ses feuilles il fait la même chose avec l’énergie puisée dans le «ciel ». Quant à son tronc il sert de trait d’union entre les deux et est le lieu de synthèse des deux types d’énergie. Notre arbre ne garde pas cela pour lui seul, il nous redonne de l’oxygène, de l’ombre, des fleurs, des fruits …..

Un signe chinois très ancien (fig. 2) Figures-article_2_2.jpgexprime la même chose au sujet de l’être humain et se traduit en : l’Homme, trait d’union entre le ciel et la terre et qui redistribue. L’Homme dans son axe vertical est trait d’union entre le ciel et la terre, et dans son axe horizontal, celui de ses bras ouverts, redonne ce qu’il a reçu. Ce n’est peut-être pas un simple hasard si le cœur se trouve au point de jonction des deux axes.

Si nous voulons obtenir une plante, au sens large, nous avons deux grandes possibilités : soit nous plantons une graine soit nous faisons une bouture. Regardons de plus près ces deux cas de figure.

Quand nous plantons une graine elle commence par développer des racines puis elle sort de terre et part « à l’assaut du ciel », elle pousse donc dans l’axe terre-ciel.

La bouture, quant à elle, est une partie aérienne d’une plante qui, une fois mise en terre, va développer des racines. Elle pousse donc dans l’axe ciel-terre.

De la même manière, en reprenant le symbole chinois, certains humains vont évoluer dans l’axe terre-ciel et d’autres dans l’axe ciel-terre. (fig. 3) ComFigures article 2 2 2me l’évolution se fait toujours du connu vers l’inconnu, ce qui est connu pour les uns est inconnu pour les autres. Nous allons avoir ainsi deux types de personnes avec des caractéristiques et des compétences bien différentes.

 

 

 

Axe terre-ciel

Les personnes évoluant selon cet axe sont naturellement connectées aux énergies de la terre et elles devront, peu à peu « croître » vers le ciel.

Leur mode de fonctionnement sera à dominante : concret, logique, rationnel, avec un mode de raisonnement linéaire (premièrement, deuxièmement).

 

Axe ciel-terre

Les personnes évoluant selon cet axe sont, quant à elles, naturellement connectées aux énergies du ciel qu’elles devront incarner progressivement.

Leurs caractéristiques sont : intuition, sensibilité, créativité, sens du sacré. Pour elles, les choses « sont ».

 

 

Hémisphères cérébraux

Chacun de nos hémisphères cérébraux gèrent préférentiellement certains types de fonctionnement.

L’hémisphère gauche gère majoritairement les opérations logiques, concrètes, rationnelles, tout ce qui est de l’ordre d’un raisonnement….. C’est ainsi que nous appellerons « cerveau gauche » les personnes évoluant selon l’axe terre-ciel.

L’hémisphère droit, quant à lui, gère majoritairement tout ce qui est de l’ordre de l’intuition, de la sensibilité, de la perception, de la créativité ….. Nous appellerons donc ces personnes « cerveau droit ».

Il est bien entendu, qu’aucun jugement de valeur n’est à l’œuvre. Ce n’est pas mieux, plus valorisant, ou que sais-je, d’être l’un ou l’autre. Il s’agit de deux natures différentes.

Donc, pour résumer :

 

 

Les enfants « actuels » ou enfants « cerveau droit »

Prenons une autre image, celle de la Tour Eiffel et imaginons des personnes vivant au rez-de-chaussée, d’autres au 1er étage, d’autres au 2ème et enfin d’autres au 3ème étage, de cette même Tour Eiffel. Tous habitent Paris, tous regardent Paris de leurs fenêtres, mais est-ce que tous voient le même Paris ?

La différence de « regard » sur le monde entre un « cerveau gauche » et un « cerveau droit » est à peu près du même ordre que la différence de « vision » sur Paris entre une personne habitant au rez-de-chaussée et une au 3ème étage de la Tour Eiffel.

Imaginons un embouteillage au pied de la Tour Eiffel. Chacun le regarde de son étage, chacun porte un regard différent sur une même réalité. Maintenant la personne du 3ème étage prend un ascenseur ultra rapide et se retrouve au pied de la Tour Eiffel. A-t-elle le même aperçu de l’embouteillage ?

 

Durant le processus de naissance nos enfants « cerveau droit » se lancent dans une descente qui va vite paraître vertigineuse à certains, à tel point que quelques uns vont, soit s’arrêter en route, soit continuer d’avancer mais … à reculons !

Ce temps de la périnatalité (du début des contractions aux premières heures de vie) est capital pour le devenir de ces enfants, marqués du sceau de son vécu.

Dans les conditions naturelles de naissance c’est l’enfant qui initie le processus de son arrivée. Dans les conditions hypermédicalisées actuelles ce n’est plus l’enfant qui initie le mouvement, il le subit et en ressent alors beaucoup de souffrance et surtout beaucoup de colère.

Ce premier vécu teinte de manière quasi indélébile le regard qu’il porte sur la vie, les humains, la planète terre. Pour certains le choc est tel que l’autisme est leur seule issue de secours.

 

Caractéristiques des « cerveau droit »

Dès leur naissance ils frappent par leur manière d’être : très éveillés, ils lisent en nous comme dans un livre ouvert. Cet éveil les rend avides de tout voir, tout connaître, ce qui génère un tonus musculaire surprenant chez de si jeunes bébés. Etre allongés, sur le ventre ou sur le dos, n’est pas ce qu’ils préfèrent !!!

Comme nous l’avons déjà évoqué leur connexion à la terre ne va pas de soi, loin s’en faut, il leur faudra beaucoup de temps et surtout beaucoup de réassurance pour pouvoir le faire. Ils se sentent étrangers sur terre. Cette angoisse s’exprimera souvent par des pleurs importants que seuls les bras de maman pourront calmer. Chères maman, laissez de côté tous les grands principes hérités de nos grand-mères, ils sont devenus obsolètes. C’est de vos bras et de votre amour dont vos bébés ont le plus grand besoin.

Certains hésiteront longtemps avant de « se poser » et marcheront sur la pointe des pieds.

 

Hypersensibles, la vie collective ne leur convient pas. Pourtant ils sont très sociables et aiment la compagnie de leurs pairs, ou mieux encore des adultes. En collectivité c’est le trop grand nombre d’enfants qui les effraie. Ils peuvent « gérer » cette angoisse soit en « fuyant » (par exemple ils rasent les murs de la cour de récréation), soit en se figeant (inhibition d’action), soit en « agressant » (en réalité ce n’est pas une agression en tant que telle, ils repoussent ce qui les angoisse).

 

Télépathes, le langage parlé ne leur est pas naturel, certains refusant même de parler car « les mots mentent » (dixit). En effet ils lisent dans nos pensées et ne comprennent pas que nous puissions dire, ou faire, autre chose que ce à quoi nous pensions. Ils se sentent un peu dans un monde de fous.

 

Très curieux, avides de nouvelles connaissances, beaucoup vont s’ennuyer à l’école, parfois même dès la maternelle. Tout leur parait trop facile, sans réel intérêt quand ce n’est pas dénué de sens. Potentiellement  « « précoces » » ou « « surdoués » » (je mets plein de guillemets car cette terminologie « cerveau gauche » ne leur est pas adaptée), ils peuvent devenir cancres, en échec scolaire, en phobie scolaire ….. ce qui peut s’exprimer par des symptômes physiques (mal au ventre, à l’estomac, tachycardie, maux de tête, insomnies …..).

Beaucoup d’enseignants vont être déroutés par leur manière d’apprendre, d’effectuer le travail demandé.

L’orthographe va être une grosse pierre d’achoppement pour la plupart. Ils ne comprennent pas qu’un même son puisse s’écrire de manières différentes. Prenons l’exemple du son « ver », il y a 6 manières de l’écrire, et encore je ne compte pas les pluriels. Voici un exemple :

  • il persévère
  • il perd ses verres   !!!!!

 

aucune différence de prononciation entre ces 2 phrases, pourtant, le sens est totalement différent.

Ils sont les champions des texto et SMS.

Pour le calcul le « problème » est différent. Ils lisent l’énoncé de l’exercice et donnent la réponse. Comment ont-ils trouvé la solution ????? ils ne peuvent dire que : « Bah ! dans ma tête ! » Et oui ! les raisonnements logiques, linéaires, leur sont inaccessibles. Dans leur tête ça fonctionne autrement et c’est bien là le grand défi qu’ils nous lancent : nous adapter à un nouveau mode d’apprentissage, de réflexion, à d’autres manières d’aborder le réel, le monde, les relations ….. Avec eux le mode de relation verticale (en haut celui qui sait, en bas celui qui ne sait pas). La relation verticale nous inscrit dans une relation hiérarchique, de pouvoir. Or ils sont conscients que, dans bien des domaines, ils savent plus de choses que bien des adultes. Nous devons adopter un mode de relation horizontale, de partage et d’échange.

Avec la plupart de ces enfants (adolescents et jeunes adultes) tous nos conditionnements et systèmes de croyances sont mis en échec.

 

Jusqu’à, il y a une centaine d’années, la très grande majorité des humains était « cerveau gauche ». Les « cerveau droit » du passé ont permis la plupart des grandes découvertes, ce qui a d’ailleurs valu à certains de se retrouver sur les bûchers. Puis les « cerveau droit » ont commencé à devenir plus nombreux, de plus en plus nombreux. Au final, actuellement, chez les jeunes enfants, les proportions sont inversées.

L’essentiel de nos modes éducatifs, de nos méthodes pédagogiques ont été élaborés pour des enfants « cerveau gauche » et étaient adaptées tant à leur mode de fonctionnement qu’à leurs compétences. Appliqués à des enfants « cerveau droit » ces mêmes méthodes et outils ne fonctionnent plus, tout simplement parce qu’ils ne sont pas adaptés à leurs aptitudes.

 

Pour les accompagner au mieux, avec le moins de souffrance possible de part et d’autre, il est devenu indispensable de « revisiter » notre histoire de vie et de nettoyer, réparer, cicatriser, toutes les scories et blessures accumulées.

 

♥♥♥♥♥

 

Conférences :

Je donne des conférences sur toute la France, voire en Suisse et en Belgique, en fonction de la demande.

 

Ateliers :

En complément des conférences je propose, le lendemain, des ateliers. Ils sont l’occasion d’un approfondissement « sur mesure » (en fonction des participants) de la conférence.

 

Formations :

-  mini formations sur 1 ou 2 week end, en fonction de la demande.

-  Formation, à visée professionalisante, sur 25 journées.

 

Coordonnées :

Marie-Françoise Neveu  /  01 43 54 94 66

 

 

 

 

 

 


Repost 0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 20:17

Bonjour à tous,

 

 Michel Odent et Liliana Lammers
en stage à Cluny
Accouchement et naissance, une vision plus humaine...
du 18 au 20 février 2011

du 18 au 20 février 2011 3 jours de stage avec Michel Odent et Liliana doula très expérimenté à Cluny (71)

Une conférence le jeudi 17 au soir à Cluny de Michel Odent

Découverte sur le thème :

3 jours sur communiquez avec votre bébé in-utéro
dans l'Amour et la confiance
et découvrir les facettes de la grossesse
En Bourgogne du sud

 

 


http://femme-enceinte.esprit-de-la-nature.fr/

Repost 0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 21:02

 

Bonjour à tous,

Les enfants sont pris pour cibles dès le berceau, sans vergogne. Nous pouvons, grâce à cette pétition, manifester notre désaccord.   BASTA !!

Si vous trouvez la cause juste, manifestez-vous et surtout, passez la pétition à tous vos contacts.

Cordialement,

 

 

Pétition : Télé, pas de pub destinée aux enfants de moins de 12 ans

Pétition mise en ligne le 02/06/2010 , en partenariat avec : Mouvement pour une Alternative Non violente.


Elle prendra fin le : 31/10/2010

Comment un jeune enfant peut-il résister aux spots publicitaires qui lui vantent sans arrêt des jouets, des sodas pétillants, des crèmes onctueuses, des vêtements de marque, le téléphone portable dernier cri… ? Non seulement le jeune enfant ne fait pas la différence entre la réalité et la fiction, mais il ne comprend pas la finalité commerciale des publicités qui le matraquent pour le formater - jusqu’à 60 spots le mercredi matin ! Ces publicités dictent à l’enfant des comportements auxquels ses parents vont être confrontés : tyrannie des marques, grignotage, obésité, perte des valeurs… La publicité à la télévision nuit gravement à la santé et à l’éducation.

[ Il y a eu 1335 participations à cette Pétition]

Je signe cette pétition nationale car j’exige des pouvoirs publics une loi, avec décret d’application, qui interdise toute publicité destinée aux enfants de moins de 12 ans. Une telle loi existe déjà en Suède, pour les chaînes du service public et les chaînes commerciales.
http://www.nonpubenfants.org/spip.php?rubrique52  
Pourquoi pas aussi en France ?

Site de la campagne
http://www.nonpubenfants.org

 

Texte de la pétition :
Je réclame une loi française qui, inspirée de celle en Suède, spécifie les trois points suivants :

Sont interdites à la télévision toutes les publicités destinées aux enfants de moins de 12 ans, sur les chaînes du service public comme sur les chaînes commerciales.
Sur toutes les chaînes, les publicités destinées aux adultes ne peuvent suivre ou précéder les émissions pour les enfants que dans un délai d’au moins 15 minutes.
Il est interdit de faire jouer à un enfant un rôle de premier plan dans tout spot publicitaire. Le simple recours à des éléments thématiques renvoyant à l’enfance (voix, rires, etc.) est proscrit.


 ICI

Repost 0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 18:18

Bonjour à tous,


C'est une petite pépite d'animation, de design et de pédagogie que présente l'exposition "Bon appétit", à la Cité des sciences et de l'industrie jusqu'au 2 janvier 2011. Le film "Comment nourrir tout le monde" explique, en neuf minutes, pourquoi une partie de la population mondiale souffre de malnutrition. Avec une pédagogie impeccable, le réalisateur Denis van Waerebeke démonte les mécanismes absurdes - mais tellement logiques - qui nous ont conduits à une telle situation.

Le film explique les différences Nord-Sud, en évoquant notamment la façon dont les pays du sud dépendent de l'importation. Tout en analysant les effets pervers de l'aide alimentaire, il démontre à quel point le comportement du consommateur du nord peut peser sur celui du sud. Avant de soulever quelques pistes de réflexion intéressantes pour améliorer la situation. Source : http://www.youphil.com/fr/article/01750-comment-nourrir-tout-le-monde




Repost 0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 18:11

Bonjour à tous,

je n'ai pu retenir un sourire amer en lisant cette info... jugez par vous-même :



"Le journal Le Monde du samedi 29 mai nous apprend que Mr Pierre Bachelot, fils de sa mère Roselyne, vient d'être nommé chargé de mission à la direction générale de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Ce monsieur est diplômé de l'Institut supérieur des Arts de Paris.

Nul doute qu'avec cette formation, il fera la promotion de l'art-thérapie.

Bien amicalement

MG"

Repost 0
Published by magda - dans Notre monde
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 09:10

Bonjour à tous,

Je retransmets la newsletter du site www.sens-de-la-vie.com

Bonne lecture.




 Vers une éducation juste et ses conséquences positives


Beaucoup de gens pensent que prôner l'amour suffirait à mettre fin à la haine génératrice des conflits que l'on constate en tant d'endroits actuellement, pour ma part je pense différemment.

A mes yeux la solution durable ne réside pas là, car l'amour et la haine ne sont que les deux facettes d'un même phénomène émotionnel subjectif, et il n'y a rien de plus facile que de basculer du premier au second. De plus, la haine est une composante fondamentale de nos sociétés malades de la cupidité, et de l'orgueil des dirigeants, depuis au moins 90 siècles. C'est cette culture de la "volonté de puissance" illimitée qui doit être éradiquée, car elle en est la CAUSE. (Dois-je rappeler l'histoire terrible du "Croissant fertile" de Sumer à l'Egypte, avec ses guerres, destructions et déportations de population, incessantes, ou bien encore celle des Guerres européennes et des conquêtes coloniales, qui ont entrainé la destruction de tant de peuples ?)


La SOLUTION est dans l'éducation, dès le plus jeune âge, principalement au respect, à la maîtrise de soi, au courage et à la générosité. Cette éducation doit être fondée sur l'exemple, la logique, et le contact avec la nature qui seule éveille une connaissance authentique en nous.


COMMENT PROCÉDER ?


S'il est une chose qui ne naît pas spontanément, c'est bien l'éducation dont un des buts est de développer les capacités humaines (voir nota *), ce qui demande de la part des éducateurs des efforts constants. C'est pourquoi tous les peuples premiers lui ont accordé la plus haute importance. TOUTEFOIS si cet effort n'est pas maintenu, ne serait-ce que par une génération, l'acquit éducatif se dégrade puis se perd de plus en plus à chaque nouvelle génération, ce qui nous a conduit à la situation actuelle qui est devenue une anti-éducation (voir ci-après).

Revenir à de bonnes bases implique - évidemment - de revoir de fond en comble notre “système éducatif officiel” et son rôle, de former les éducateurs à ceci, à commencer par les parents et tous les acteurs de la société civile, et enfin d'écarter les superstitions religieuses (telle que le créationisme), et leurs tenants, de même que les intérêts privés ou corporatistes, du champ de l'enseignement. A vrai dire j'ignore si cette tâche est possible au sein d'une société qui a coupé ses liens avec la nature, mais on peut esquisser à quoi elle ressemblerait.


COMMENT ÉDUQUER ?


Donner aux enfants une nouvelle éducation excellente est un travail prioritaire qui ne doit pas avoir recours aux contraintes ni aux punitions pour être mis en oeuvre. Cette responsabilité est collective.

Les comportements de générosité, de courage, de droiture et de bonté doivent être constamment loués et récompensés et donnés en exemples vécus par les adultes, alors que doivent être systématiquement tournés en ridicule et méprisés tout ceux qui se comportent de mauvaise manière. La pression sociale et l'importance de l'honneur sont des contraintes très fortes qui suffisent, comme on a pu le constater notamment dans les sociétés amérindiennes du passé. L'évolution de l'enfant doit aussi être ponctuée de fonctions et de tâches qu'on lui confie, et qui sont à chaque fois pour lui une récompense immense : avoir l'honneur de servir le peuple, ainsi que la marque de son intégration sociale au sein des adultes. (Voir nota **)


POURQUOI EST-CE INDISPENSABLE ?


L'éducation occidentale (quand elle existe encore) fondée sur la crainte, brise le courage des enfants (qui ne retrouvent plus jamais ensuite leur indépendance d'esprit) et souvent les rend haineux parce qu'ils ressentent de l'injustice. D'autre part, les sources de culture: la T.V. principalement (voir nota ***) par les films et la publicité des multiples produits proposés à leur convoitise, et la plupart des dirigeants eux-mêmes, sont des contre modèles qui incitent indirectement les jeunes à la violence, à la perversité et à la malhonnêteté, et leur inculquent aussi (dès le plus jeune âge) qu'il n'y a que l'argent et la consommation qui comptent. Autrement dit c'est une fabrique industrielle de voyous.

Dans un tel contexte les parents eux-mêmes ne peuvent plus éduquer convenablement leurs enfants.

Il n'y a nullement besoin d'un brain storming mondial pour comprendre que tant que les principes justes seront écartés de l'éducation de la jeunesse, la haine persistera, et que le seul moyen d'y mettre un terme est celui indiqué ci-dessus, car cela fera naître une nouvelle génération qui à son tour enseignera ces principes. Il reste simplement à l'appliquer.

Mais comme cela remet en cause de grandes parties de la chaine économique, cela ne sera pas une mince affaire.

Amitiés à tous,

Alain et l’équipe de VSV

 

NOTA :

(*) On le sait avec certitude depuis l'observation des enfants élevés par des loups en Inde - incapables de parler et même de marcher - et qui même placés dans les meilleures conditions, après leur sauvetage, n'ont jamais pu redevenir humains.

(**) Texte inspiré de "LE SILENCE DANS L'EDUCATION ET DANS LA FORMATION SPIRITUELLE DE LA PERSONNE CHEZ LES INDIENS D'AMERIQUE DU NORD" de Pascal GALVANI - Communication au Groure de Recherche en Anthropologie Poétique des Pratiques Educative Université ParisVIII

(***) 85 % de ce que les gens voient provient d'Hollywood qui - dans la plupart de ses productions - exalte la vulgarité comportementale considérée comme une affirmation de soi (parler en hurlant sans nécessité, gestes obscènes etc...), l'agressivité, le meutre, le cynisme, et la sexualité dépravée.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Liste des articles à lire sur ce thème :

Les bases d’une éducation juste

Il tombe sous le sens pour toute personne qui cherche à comprendre les véritables enjeux actuels, c’est-à-dire notamment la catastrophe écologique et humanitaire en cours, que la seule et unique solution que l'humanité a à sa disposition pour sortir de sa voie autodestructrice actuelle, est de faire apparaître une nouvelle génération d'hommes et de femmes éduqués sur des bases justes, autrement dit donner naissance à des êtres humains véritables.

Aussi l'éducation - tant des filles que des garçons -, doit être fondée principalement sur :

1° - L'apprentissage de la Maîtrise de soi parfaite, grâce à l'Attention Juste.

2° - La prise de conscience de la nécessité d'être en parfait accord avec la Terre et d’être équilibré sur nos trois pôles principaux que sont les intuitions (ou ressentis instinctifs), les émotions et les pensées.

3° - L'acquisition des huit qualités majeures qui sont: le Courage, la Patience, la Fidélité, la Générosité, l'Intégrité, l'Humilité, la Réceptivité et le Détachement.

-> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=8416&forum=42&a_p=1

 

Physique des particules et spiritualité vraie

Les progrès de la science nous apportent, ou plutôt confirment ce que certaines philosophies ancestrales comme le taoïsme, le chamanisme ou le bouddhisme enseignent sur la nature du monde et les Lois fondamentales de l’Univers.

Une fois que l’Homme a compris cette nature et ces Lois, il s’affranchit lui-même des croyances ainsi que des liens mentaux qui étouffent sa psyché et le rendent incapable d’Agir, devenant ainsi un être humain véritable.

Un être humain véritable est une personne en parfaite condition de santé mentale qui a échappé à la domestication, ayant un lien très fort avec la Nature originelle, et qui de plus a acquis par l’Attention juste - qui seule permet de VOIR - la capacité de percevoir le Monde tel qu’il est, par opposition aux serf-veaux aveugles.

-> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=8805&forum=8&a_p=1

 

Le cadeau, qui va vous procurer une sérénité parfaite : l'Attention juste

Nous croyons pouvoir percevoir le monde et autrui, avec l'aide de nos sens et de notre intellect, alors qu'il n'en est rien. La perception que nous avons de la réalité est en fait une projection mentale.

En effet :

Le fait de recevoir des sensations n'est pas synonyme du fait de percevoir.

Le fait de ressentir des émotions n'est pas synonyme du fait de percevoir.

Le fait d'avoir des idées n'est pas synonyme du fait de percevoir.

Le bouddhisme considère, à juste titre que les agrégats des sensations, des émotions, et des idées, sont distincts de l'agrégat des perceptions et faussent celles-ci. Ce qui fausse notre perception provient de l'intellect ou de l'émotion (ou des deux) qui, l'un et l'autre, créent des projections mentales faisant écran à la réalité. Grâce à l’Attention Juste, nous pouvons faire disparaître cet écran.

-> http://sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=6270&forum=42&start=0&a_p=1

 

Acquérir une parfaite maîtrise de soi, c’est possible. Voici comment.

L’Attention Juste dirigée sur notre état intérieur permet d’éliminer en nous les défauts qui peuvent nuire à notre épanouissement et permet d’éviter bien des erreurs. Sa pratique est en fait inséparable à l’acquisition de la maîtrise de soi. En réalité, elle y conduit entièrement. Notre esprit est constamment troublé par deux choses – associées entre elles ou non - qui sont :

1° - les productions mentales.

2° - les projections émotionnelles.

L’Attention Juste enseigne à les observer et à comprendre leur fonctionnement ce qui est indispensable pour avoir une parfaite maîtrise de soi.

-> http://sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=8394&forum=42&a_p=1

 

Bientôt l'abolition de la fessée?

Les Amérindiens ne réprimaient pas leurs enfants et au contraire d’aujourd’hui louaient par l’exemple les comportements de courage, de générosité et de droiture. Les adultes étaient par conséquent beaucoup plus équilibrés que les gens de la société moderne. Est-ce grâce à ce mode d’éducation que les amérindiens ont acquis une si noble image ? Il en a contribué fortement car ces peuples comprenaient l’importance de l’éducation comme étant la clé de la résolution de tous les problèmes sociaux. C’est ainsi qu’ils ont été capables de prospérer pendant plus de 40.000 ans et sans dégrader leur environnement, lequel a été gravement saccagé par les Européens en seulement 5 siècles.

Une éducation basée sur la répression voire la punition corporelle ne peut conduire qu’à un désastre. Et en effet, des études prouvent désormais que les enfants punis par des fessées deviennent plus agressifs que les autres. Alors que tourner au ridicule ou bien mépriser les comportements mauvais produit des effets beaucoup plus forts et positifs sur les enfants.

-> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=8457&forum=13&a_p=1

 

Merci de nous avoir lus !

 

 


Site en français : http://www.sens-de-la-vie.com 
Repost 0
Published by magda - dans ECOLE EDUCATION
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:00

 

Bonjour à tous,

Comme le dit Jean Paul JAUD dans son film "les enfants nous accuseront", c'est la première fois, depuis que ce monde existe que les enfants sont plus malades que leurs parents. Hé oui, ceux nés comme moi pendant les années 40 avons bénéficié d'air, de nourriture, d'eau et d'un mode vie très sains - En fait, nous avons été élevés au bon grains et la nature était notre terrain de jeux.

Mais qu'est il advenu de nos enfants ? A partir des années 70 - c'est allé bien vite - mais avouons que nous avons laissé faire - nous avons donné à une poigné d'Hommes tout pouvoir sur la vie de nos enfants.


Il serait utile de crééer L'APPEL de la SAGESSE  afin d'appuyer notre jeunesse

MagdaR.

 

 

 

L'Appel de la Jeunesse

 

 

 

Une grave question:


Est-il normal de mourir du cancer à 18 ans?


 

 

 

Nous, membres du Collectif Appel de la Jeunesse, n’acceptons pas:

- de voir autour de nous nos parents, nos proches et même de plus en plus souvent nos camarades de classe, touchés par le cancer;

- de voir de plus en plus de jeunes rencontrer des difficultés à concevoir un enfant;

- de voir se développer les allergies, l’asthme, le diabète, l’obésité et les maladies invalidantes que cela génère;

- de consommer des produits qui traversent le monde, empoisonnant les populations et leur environnement, et exploitant plus particulièrement les populations des «pays du sud»;

- d'entendre le discours qui veut nous faire croire que tout cela n'est qu'une fatalité ou ne relève que de la seule responsabilité individuelle.

Nous considérons cet état de fait comme anormal!

- parce que la pollution chimique généralisée imprègne nos organismes et ceux des enfants;

- parce que la publicité omniprésente nous pousse à être des consommateurs boulimiques de biens matériels jetables et de malbouffe;

- parce que les technologies nouvelles comme la téléphonie mobile, les OGM ou les nanotechnologies sont développées sans qu’elles aient été sérieusement évaluées au préalable;

- parce que nous ne pensons pas que notre génération et celles à venir puissent être en bonne santé sur une planète malade.

Nous lançons cet Appel de la Jeunesse pour que le lien entre la Santé et l’Environnement soit au cœur des choix politiques.

Nous avons bien conscience que l’avenir de nos sociétés est entre les mains des décideurs politiques ainsi que de tous les citoyens.

Nous pensons qu’en chacun de nous il y a une partie de la réponse aux défis inédits que rencontre aujourd’hui l'Humanité.

Nous avons confiance en la Société, en ses valeurs, en son imagination, en son intelligence, en sa capacité à se mobiliser massivement et de manière déterminée pour construire un bel avenir, assurer sa pérennité et son épanouissement.

Nous pensons que la Jeunesse a un rôle moteur à jouer pour inventer de nouveaux modes de vie et de consommation respectueux de sa santé, de la santé des sociétés et des écosystèmes.

 

Un petit "mot" de commentaire: Il est déjà réjouissant de constater que, confrontée au terrible constat de l'accroissement des maladies en général et du cancer en particulier, et aussi de la stérilité et de la morbitité générale sur la planète, une partie au moins de la jeunesse se réveille...

L'on peut, toutefois, s'étonner quelque peu de la relative incohérence du texte de la déclaration officielle, qui, malgré le juste constat de l'affligeante situation actuelle précisément générée par la "société" et les "décideurs" politiques" compte, malgré cela, sur cette même "société" et ces mêmes "décideurs politiques" pour soudainement se mettre à faire précisément le contraire de ce que, depuis fort longtemps, ils ont "toujours" faits...

Ils serait peut-être plus judicieux pour eux, quant à l'effective résolution de tous les graves problèmes  évoqués, de précisément ne plus compter sur eux ni sur elle (la "société") mais, au contraire, de ne plus compter que sur eux-mêmes....!

http://artdevivresain.over-blog.com

Repost 0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 19:03

 

ANTIBIOTHERAPIE : MANGEZ DU LAPIN


On sait hélas que les animaux d’élevage sont gavés d’antibiotiques afin de « booster » leur croissance. À la lecture du rapport 2007 de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), on reste pantois face aux chiffres affichés:

Les animaux d’élevage ont avalé pour la France 1 300 tonnes d’antibiotiques, soit 87 tonnes de plus que l’année précédente. Curieux, puisque cette consommation aurait dû baisser depuis 2006, les éleveurs n’ayant plus droit légalement qu’aux antibiotiques destinés aux soins vétérinaires.
Faut-il en déduire que les pauvres bêtes sont de plus en plus malades ?

Par exemple en 2007, les cochons ont englouti 8 % d’antibiotiques en plus qu’en 2006, alors que leur nombre n’a augmenté que de 0,7 %. Mais le record en la matière revient aux lapins : à eux seuls, ils ingurgitent plus de 10 % de l’ensemble des antibiotiques destinés à l’élevage industriel de tous les animaux.
Pourtant, on ne peut pas dire que le lapin est au hit-parade de la consommation des viandards. En clair, pour produire 1 kilo de lapin, il faut 7 fois plus d’antibiotiques que pour faire 1 kilo de porc, et 32 fois plus que pour 1 kilo de poulet… I
l faut préciser que les lapins sont entassés jusqu’à 20 par mètre carré dans des clapiers et sont passés des herbes folles et des carottes aux granulés industriels spécial pour rongeurs, lesquels détraquent complètement leur flore intestinale.
Bref, des lapins qui, pour ne pas trépasser avant terme, sont transformés en pharmacies à quatre pattes.
Conseil: si vous contractez une maladie infectieuse, plutôt que d’aller chez le pharmacien, joignez l’utile et l’agréable : faites-vous un civet de lapin aux sulfamides, servi avec une sauce tétracycline sur fond de fluoroquinolone. C’est tellement bon… et ça soigne !
Ah, j’oubliais: n’hésitez pas à communiquer cette recette à votre « médecin- traiteur » !

Michel Dogna
Repost 0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 09:25

Bonjour à tous,

Dans la foulée, ça vous dirait de signer une pétition..Cyber action N° 355: Halte au brevetage de la filière alimentaire  ICI

monsanto2.jpg

 

 

 

 

*La multinationale Monsanto revendique de la viande comme invention
Si demain les animaux  engraissés par les OGM de Monsanto deviennent propriété de Monsanto, en sera-t-il de même pour les êtres humains qui consommeront de la viande Monsanto ?

Les semencières multinationales poursuivent obstinément une stratégie visant à gagner la mainmise sur les ressources de base permettant la production d'aliments. Une étude récente
montre que ces entreprises s'intéressent de plus en plus non seulement à breveter les plantes modifiées génétiquement mais aussi les obtentions végétales produites à l'aide de procédés conventionnels... 
Alain Uguen
Repost 0

Présentation

  • : les enfants de la nouvelle terre
  • les enfants de la nouvelle terre
  • : Ce congrès consacré aux jeunes et à leur planète se veut positif. Il y sera démontré que seuls une prise de conscience générale et une volonté d'intégrer de nouveaux concepts (autant dans le domaine de la santé que dans celui de l'agriculture) feront basculer l'avenir de l'Homme et sa planète. La santé globale des jeunes préoccupe : Asthme, allergies à de nombreuses substances, diabète, surpoids. Pourquoi autant d'autistes ...
  • Contact

et si c'était autre chose

 

proverbe africain

Quand un enfant nait différent, c'est qu'il a quelque chose de différent à faire

Dr Françoise Berthoud

Que nous soyons
thérapeutes, enseignants
ou simples observateurs de la société,
nous savons
que les troubles du comportement de l'enfant
sont un défi dans beaucoup de familles.
 
Quant à l'autisme,
il s'agit d'une véritable révolution
dans la compréhension de son origine
et de sa fréquence.
 
Dr Françoise Berthoud

Texte Libre

Nouvelle Terre

image-nouvelle-terre-2-.jpg