Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 12:56

Bonjour à tous,

Les écoles Montessori fleurissent un peu partout dans le monde et surtout aux USA  - Voici un article très intéressant décrivant le fruit des recherches de Maria Montessori .

 

Maria Montessori (1870-1952) Médecin psychiatre et pédagogue italienne.

Ce médecin italien qui créa cette méthode, a eu un génie particulier pour observer les enfants tels qu' ils sont réellement plutôt que de les voir comme les adultes souhaiteraient qu'ils soient.


Les écrits du Dr. Montessori suggèrent aux parents et aux enseignants de nombreuses conditions avantageuses pour le développement naturel de l'enfant, de sa naissance jusqu'à sa maturité. Le matériel de classe est simplement une réalisation d'un aspect de sa philosophie globale. Le Dr. Maria Montessori pensait qu'aucun être humain ne pouvait être éduqué par une autre personne. L'individu doit agir lui-même ou il ne le fera jamais. Un individu vraiment éduqué continue à apprendre longtemps après les heures et les années qu'il a passé    dans une classe ,parce qu'il est motivé en lui-même par une curiosité naturelle et l'amour de la connaissance. C'est ainsi que le Dr. Montessori sentit, que le but d'une éducation  de la prime enfance n'était pas d'emplir l'enfant de faits tirés d'études préétablies mais  plutôt de cultiver son propre désir d'apprendre.


Dans une classe Montessori on approche cet objectif de deux façons:
Premièrement, en laissant chaque enfant expérimenter l'enthousiasme d'apprendre selon son propre choix plus que par obligation, deuxièmement, en l'aidant à perfectionner ses  outils d'apprentissage naturels, sa capacité sera ainsi maximale durant les situations d'apprentissage futures.
Le matériel Montessori a ce double objectif à long terme en plus du but immédiat de donner des informations spécifiques à l'enfant.


Voici comment l'enfant apprend:
L'utilisation du matériel est basé sur l'aptitude unique du jeune enfant à apprendre ce que le Dr. Montessori identifie comme "l'esprit absorbant". Dans ses livres elle compare fréquemment le jeune esprit à une éponge. Il absorbe complètement l'information de l'environnement. Le procédé est particulièrement évident dans la façon dont un jeune enfant de deux ans apprend sa langue maternelle, sans instruction formelle et sans l'effort conscient et fastidieux dont fait preuve un adulte pour maîtriser une langue étrangère. Acquérir l'information de cette façon est une activité naturelle pour le jeune enfant qui utilise tous ses sens pour étudier son environnement .


Puisque l'enfant détient cette capacité à apprendre en absorbant jusqu'à ce qu'il ait presque sept ans, le Dr. Montessori pensa que l' expérience de l'enfant pouvait être enrichie au sein d' une classe où il pourrait manipuler le matériel qui lui montrerait des informations éducatives de base. Plus de soixante années d'expérience ont consolidé lathéorie selon laquelle un jeune enfant peut apprendre à lire, écrire et calculer de la même façon naturelle qu'il apprend à marcher et parler.

Dans une classe Montessori, le matériel l'invite à faire cela durant ses propres périodes d'intérêt et d'empressement. Le Dr. Montessori a toujours souligné que la main était le professeur principal de l'enfant.Pour apprendre il faut de la concentration, et la meilleure façon pour un enfant de se concentrer et de fixer son attention sur quelques tâches est de l'accomplir avec ses mains. (chez l'adulte, l'habitude de griffonner est un vestige de cette pratique). Tout le matériel d' une classe Montessori permet à l'enfant de renforcer ses impressions insouciantes en l'invitant à utiliser ses mains pour apprendre.
.
L'importance des premières années :Dans son livre "l'esprit absorbant" le 
Dr. Montessori écrit, "La période la plus importante de la vie se situe entre la naissance et six ans et non pas durant les études universitaires. Ainsi, c'est le moment où le plus grand instrument de l'homme, l'intelligence, se forme. Non seulement son intelligence; mais toutes ses capacités psychiques... A aucun autre âge, l'enfant n'a de plus grand besoin d'une aide intelligente, et n'importe quel obstacle qui empêche son travail créatif diminuera la chance qu'il a d'atteindre la perfection". Les parents devraient comprendre qu'une école Montessori n'est ni une garderie ni une école de jeux qui prépare un enfant à un jardin d'enfant traditionnel. C'est au contraire un cycle d'apprentissage unique conçu pour tirer parti des années sensibles de l'enfant entre 3 et 6 ans, lorsqu'il peut absorber des informations d'un environnement enrichi.


Une autre observation du Dr. Montessori, qui a été renforcée par des recherches actuelles, estl'importance des périodes sensibles pour les premiers apprentissages. Ce sont des périodes de fascination intense pour apprendre un caractère ou un savoir faire particulier, tel que monter et descendre les marches, mettre des choses en ordre, compter et lire. C'est plus facile pour un enfant d'apprendre une chose particulière pendant la période sensible correspondante plutôt qu'à n'importe quel autre moment de sa vie. La classe Montessori profite de ce fait en laissant l'enfant libre de choisir ses propres activités qui correspondent à ses périodes d'intérêt personnelles.


Un enfant qui acquiert les capacités de lecture et d'arithmétique de base de cette façon naturelle possède l'avantage de commencer son éducation sans corvée, ennui ni découragement. Grâce à la poursuite de ses intérêts individuels dans une classe Montessori, l'enfant gagne très tôt un enthousiasme à apprendre, ce qui est la clé pour devenir une personne vraiment éduquée.

 

http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/9900/bin29/pedago.htm#MONTESSORI


 

Repost 0
Published by magda - dans ECOLE EDUCATION
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 22:57

 

 

L’association « Les Arcs en Ciel »

est heureuse d’accueillir

Marie-Françoise NEVEU

le mardi 11 octobre à 19h45

CONFERENCE

Les Enfants « actuels » ou la grande émergence « cerveau droit »

Le nombre de diagnostics d’autisme, de schizophrénie, d’hyperactivité, de dys…
sous toutes ses formes, est en croissance exponentielle.

Qui sont réellement tous ces enfants, ados, jeunes, qui « posent problème »,

qui perturbent et déroutent par leur manière d’être au monde,

par la pertinence de leurs propos … ?


En même temps ils ne rentrent pas dans les cadres, contestent l’autorité, ont des
aptitudes cognitives qui mettent le système scolaire en défaut …

Sont-ils la résultante de l’évolution de la société, de la récente suprématie des
technologies ou
s’agit-il de bien autre chose ?

Telles sont les questions, et bien d’autres, qui seront abordées au cours de
cette conférence et auxquelles Marie-Françoise Neveu apportera des réponses
innovantes.

Lieu : Forum 104
104 rue de Vaugirard - Paris 6ème - M° St Placide

A l’issue de la conférence vente et dédicace des livres

de Marie-Françoise Neveu

Repost 0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 03:19

 

 

  Gunter Pauli : "Il ne faut pas polluer moins,

il faut arrêter de polluer

 

“Aujourd’hui, on donne des prix environnementaux aux hommes d’affaires qui annoncent qu’ils vont polluer un peu moins. Mais il ne faut pas polluer un peu moins : il faut arrêter de polluer.” C’est sur cette base, qui pourrait paraître totalement provocatrice, que Gunter Pauli a planté le décor de son impressionnante intervention (voir la vidéo).


Gunter Pauli est un industriel belge qui, dans les années 90, a lancé une société fabricant des produits biologiques pour la lessive et la vaisselle, Ecover. Il a conçu son usine pour qu’elle soit complètement biodégradable : tous les matériaux pouvant être démontés et réutilisés. Il innova même par exemple en payant ses employés jusqu’à 50 centimes d’euros par kilomètres parcourus pour qu’ils viennent en vélo à l’usine, jusqu’à ce que la justice belge le condamne pour cette initiative qui sortait des cadres du droit du travail… Il a dirigé Ecover jusqu’à ce qu’il découvre que les produits qu’il utilisait (l’huile de palme notamment) étaient responsables de la déforestation et de la disparition des Orang-Outan en Indonésie. Il vendit alors son entreprise pour se consacrer à la recherche de solutions alternatives à nos modes de développement. Pour être un vrai pionnier de l’écologie, il lui fallait trouver des matières premières qui régénèrent la forêt tropicale, pas l’inverse.

liftgunterpauli.jpg

Pour l’exposition universelle de Hanovre en 2000, il contribua à réaliser un pavillon (le Guadua Pavilion de Manizales) construit uniquement en bambou, afin de montrer que le bambou – le matériel de la pauvreté, celui avec lequel plus d’un milliard de personnes dans le monde construisent leur maison -, pouvait être un matériel durable et de qualité. Un véritable acier végétal. Cette réalisation a changé le regard que les pauvres portaient sur ce matériau.

“Il faut changer fondamentalement nos façons de penser. Nous devons créer des chemins pour que nos enfants imaginent un futur différent afin qu’ils ne répètent pas nos erreurs”, explique Gunter Pauli...

La suite ICI

Repost 0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 14:36

Alzheimer, Parkinson...Autisme et ceux qui en profitent

Bonjour à tous,

Les scientifiques s'indignent ;

Nous apprenons ici que l'Alzheimer n'est pas une pathologie se déclarant uniquement chez les personnes âgées. Des personnes de 30 ans en sont atteints.Dans ce livre on parle d'autisme, d'hyperactivité... Il est parlé aussi de prévention individuelle et collective. A nous tous d'agir.

Magda

 

 

 

Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... Et ceux qui en profitent | Une enquête-événement de Marie Grosman et Roger Lenglet

Menace sur nos neurones

Alzheimer, parkinson, sclérose en plaques, autisme… Pourquoi le nombre de personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative explose-t-il, et pour quelles raisons les malades sont-ils de plus en plus jeunes ? Ce livre révèle que ces maladies se préparent déjà dans le ventre des mères, devenues malgré elles des « mamans neurotoxiques ». Ensuite, tout au long de la vie, nos neurones sont exposés à un cocktail d’agressions capable de diminuer irréversiblement les fonctions de notre cerveau. Ces substances parfaitement identifiées et documentées par les scientifiques, pourraient être bannies de notre environnement si une véritable politique de prévention était menée.
Au moment où ce type de maladie (rien qu’en France près d’un million de malades de l’alzheimer) a été déclaré “cause nationale”, l’enquête-événement de Marie Grosman et Roger Lenglet montre que malgré les connaissances scientifiques, la prévention est gravement négligée.
Etudes et enquêtes rigoureuses à l’appui, les auteurs démontent le mécanisme d’un “effet d’aubaine” ignoble en faveur de l’industrie pharmaceutique et proposent des solutions face à cette crise sanitaire.

 

Marie Grosman est biologiste, spécialiste de santé publique. Agrégée en sciences de la vie, diplômée en épidémiologie et en santé environnementale, elle a publié des travaux scientifiques sur les facteurs environnementaux des maladies neurodégénératives.

Elle a déjà publié :

Mercure : l’Europe progresse, la Chine régresse, M.Grosman et A. Picot, Préventique, mars-avril 2010
Facteurs environnementaux et maladie d’Alzheimer : le mercure fortement suspecté, M. Grosman et A. Picot, Médecine & Longévité, Elsevier Masson, 2009
Intégration de la dimension éducation à la santé dans les programmes des sciences de la vie et de la Terre, A. Grosman, Faralli et al., CRDP, Aix-Marseille, 2002
"Les dangers du mercure", M.Grosman et A. Picot, in Encyclopédie de Médecine, 2011

 

 

Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation, est l’auteur de nombreux livres d’enquête s’intéressant tout particulièrement à la santé, à l’environnement et au lobbying industriel. Il est membre de la Société française d’histoire de la médecine.

Il a déjà publié :

Europe Écologie, avec J.-L. Touly, éd. First, 2010
Lobbying et santé, éd. Pascal-Mutualité Française, 2009
L'argent noir des syndicats, avec J.-L. Touly, Fayard 2008
Cocktail d'enfer, avec S. Pradinas, éd. Pascal-Mutualité Française 2008
Profession corrupteur - La France de la corruption, éd. Gawsewitch, 2007
L'eau des multinationales - Les vérités inavouables, avec J.-L. Touly, Fayard 2006
Silence, on intoxique ! - Face aux lobbies, la longue bataille pour sauver notre santé, avec A. Aschieri, La Découverte 2006
Les drogues, (pseud. Pierre Simon) avec W. Lowenstein et al., Librio, Flammarion 2005
Le Dico de la santé – Déchiffrer le vocabulaire médical au quotidien, (pseud. Pierre Simon) avec M. Langre, Librio-Flammarion 2005
Sites pollués en France. Enquête sur un scandale sanitaire, (avec F. Ogé), Librio, Flammarion, 2004
L’industrie du mensonge, préface et compléments pour J.Stauber et S. Rampton, coll. Contre-feux, Agone 2004
L'eau de Vivendi, avec J.-L. Touly, éd. P. Lefrançois 2004
Repenser l'offre de soin - Pour une véritable politique de santé publique, L'Atelier-Mutualité française 2000
Des lobbies contre la santé, avec B. Topuz, Syros-Mutualité française 1998
Les ignorances des savants, avec T. Ivainer, Maisonneuve et Larose 1996
L'affaire de l'amiante, La Découverte 1996

 

Source :

http://www.actes-sud.fr/menace-sur-nos-neurones

Merci à http://artdevivresain.over-blog.com

Repost 0
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 18:50

 

Prévention – Alimentation saine et agriculture bio

Environnement respecté - Rassemblement de toutes les médecines 

 

  

Bonjour,

 

C'est grâce à vous tous, dans notre grand RESEAU POUR LA SANTE, que nous pourrons faire avancer une autre approche de la santé et du mieux-être pour chacun : PREVENTION, ALIMENTATION SAINE ET BIO, ENVIRONNEMENT RESPECTE, RASSEMBLEMENT ET COOPERATION DE TOUTES LES MEDECINES.

 

Nous créons en ce moment des comités dans tous les départements, si vous n'en faites pas encore partie et que vous souhaitez participer à nos actions, n'hésitez pas à nous contacter, afin que nous vous mettions en relation avec les référents locaux de l'ALLIANCE POUR LA SANTE. Vous y trouverez des personnes qui partagent nos idées et notre détermination praticiens de santé (médecins et  non-médecins) patients, associations, citoyens... dans une ambiance qui nous ressemble, nous rassemble et permet ces échanges tant attendus.

 

Nous restons à votre disposition, encore merci pour votre soutien et aussi pour les contacts que vous prendrez, afin de nous faire connaître et accroître nos adhésions. Nous avons besoin que chacun d'entre nous fasse au minimum 3 adhésions pour atteindre notre objectif de 10 000 adhésions. Nous vous suggérons de transmettre par mail,  à votre fichier, la plaquette jointe et de NOUS DEMANDER des exemplaires (100, ou  200, ou plus) que nous vous enverrons par courrier gratuitement pour remettre à vos thérapeutes, aux magasins bio, aux restaurants bio... qui acceptent de les diffuser.  Nous y sommes souvent très bien accueillis.  

 

Nous vous rappelons nos actions 2011 : les 15 et 16 octobre prochain  notre Congrès national à Paris qui sera organisé en présence d'éminentes personnalités.

 

Cordialement      

le comité de pilotage national         

 

www.alliance-pour-la-sante.com

source :  

http://artdevivresain.over-blog.com/article-pour-la-sante-allions-nous-83502776.html

 

Repost 0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 01:17
Repost 0
Published by magda - dans Notre monde
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 15:12

Bonjour à tous,

 

Pour info, voici le site de Sylvie Simon, journaliste écrivain combattant ...

Je n'aime pas les informations qui jouent sur la peur, cependant, Il est  nécessaire de savoir à quelle sauce "on" voudrait nous manger afin d'avoir une attitude lucide et consciente face aux évènements.

Magda

 

 

http://www.sylviesimonrevelations.com/

 

Site Officiel

Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome

(A Einstein) 

 

SYLVIE SIMON

Journaliste/ Ecrivain  

 

La Nouvelle Conscience Planétaire

Des Révélations Sur Les Silences Médiatiques

&

 Les Scandales Sanitaires

 

 

http://www.sylviesimonrevelations.com/article-des-enfants-parques-et-gardes-par-des-policiers-accompagnes-de-chiens-d-attaque-pour-etre-vaccines-d-82908372.html

Repost 0
Published by magda - dans VACCINATIONS
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 14:42


RENTREE 2011 : PAS DE PORTABLES DANS LES CARTABLES !!!

Chers parents,

La rentrée approche, avec elle l’achat des fournitures scolaires, celles qui sont nécessaires mais aussi celles qui tentent, et à cette occasion, l’achat d’un téléphone portable pour votre enfant scolarisé se pose. Il en a tellement envie et après tout, ne seriez-vous pas rassurés de le savoir joignable à tout moment ?

Attention cependant.

Les signaux d’alarme concernant la dangerosité des radiofréquences utilisées notamment par les téléphones mobiles se multiplient. Pour ne citer que le dernier, l’OMS, pourtant notoirement proche de l’industrie, a décidé, le 31 mars dernier, de classer les radiofréquences dans le groupe des « cancérigènes possibles ». De nombreuses études scientifiques incontestables, que vous trouverez sur le site de Robin des Toits, prouvent ce risque :

http://www.robindestoits.org/_a1251.html

Et quel que soit le risque, il est plus important pour les enfants, dont le crâne est plus mince, dont les tissus sont moins épais, et surtout dont le cerveau est en développement. C’est pour cela que le DAS (débit d’absorption spécifique, dont l’affichage sur les points de vente et les publicités des téléphones mobiles est désormais obligatoire), calculé en fonction d’un organisme adulte, n’est pas valable pour les enfants. Pour eux, pour un même téléphone, il est plus élevé, voire supérieur au seuil de sécurité.

Nous pouvons décider, pour nous-mêmes, de nous exposer à une source de risque. Nous n’avons pas le droit de faire ce choix pour nos enfants, qui ne sont pas en mesure de décider de façon éclairée, qui sont plus fragiles, et qui seront exposés plus longtemps au cours de leur vie. Nous avons grandi à l’abri des ondes. Ce n’est pas leur cas. Nous devons les protéger. En présence d’enfants, le principe de précaution doit l’emporter.

Deux études sont en cours sur les effets du portable sur les enfants. La première, c’est l’étude internationale « Mobikids » dont les résultats ne seront pas connus avant des années. La deuxième… c’est celle que nous sommes en train de faire maintenant, in vivo, avec nos enfants. Voulez-vous faire de vos enfants des cobayes ?

« Mais si c’était dangereux pour les enfants, ce serait interdit ! » pensez-vous. Mais ça l’est presque ! L’article L5231-3 du code de la santé publique dispose « Toute publicité, quel qu’en soit le moyen ou le support, ayant pour but direct de promouvoir la vente, la mise à disposition, l’utilisation ou l’usage d’un téléphone mobile par des enfants de moins de quatorze ans est interdite ». En clair, on n’a pas le droit de faire de publicité pour les portables vers les moins de 14 ans. On ne dit pas plus clairement que c’est dangereux, même si les industriels tournent allègrement cette interdiction à coup de visages floutés ou à demi-cachés ou de « packs familles ».

Et d’un point de vue éducatif, ce n’est pas bon non plus… Le portable donne l’habitude de l’immédiat, de l’inorganisation, de l’attention incapable de se fixer cinq minutes de suite sur quelque chose, de l’attente constante et impatiente du prochain appel ou message. Nous avons appris à nous organiser, à prévoir, à attendre, à arriver à l’heure, et puis les portables sont arrivés ensuite et nous ont facilité la vie, mais pour les enfants, il n’y aura pas cet apprentissage pourtant nécessaire. Demandez aux enseignants leur avis sur le portable pour les enfants, vous serez édifiés.

« Mais le portable assure leur sécurité ! » » pensez-vous. Non. Eduquer un enfant, c’est organiser ses activités, surveiller ses fréquentations et lui faire une confiance adaptée à son âge ; pas le géolocaliser ou l’espionner. Les enlèvements ou disparitions d’enfants n’ont pas disparu avec l’émergence des portables, et outre les risques pour la santé, le portable, surtout s’il inclut Internet, peut aussi être l’occasion de contacts que vous ne souhaitez pas pour votre enfant. Sans compter les risques de vol ou de racket. Le portable est un facteur d’insécurité plus que de sécurité.

« Mais tous ses copains en ont ! » dites vous. Pas tous, si vous regardez bien, il y a forcément des parents raisonnables dans le lot. Et si vous dotez votre enfant d’un portable, vous renforcerez la pression sur ceux qui résistent encore.

« Mais il en meurt d’envie ! » Essayez d’analyser ce qui se cache sous cette demande. Si c’est une demande de communication, votre enfant peut avoir une adresse protégée par un mot de passe sur l’ordinateur familial. S’il s’intéresse surtout à la musique, offrez lui un baladeur numérique…

Et ne comptons pas sur un comportement « raisonnable » d’un enfant avec un portable. Un enfant ne peut pas intégrer le message de santé publique : il fait confiance à ses parents ; si c’était dangereux, ils ne lui en auraient pas offert un ; s’ils lui en donnent un, c’est que ce n’est pas dangereux. Nous ne sommes pas capables d’avoir un usage modéré de ces merveilleux joujoux, alors un enfant ? Et l’oreillette ? Avez-vous déjà vu un enfant utiliser une oreillette ?

Si le mal est fait, si votre enfant est déjà équipé, et s’il vous semble impossible de revenir en arrière, aidez-le au moins à prendre les mesures de protection qui s’imposent : forfait respecté, SMS plutôt qu’appels vocaux, usage de l’oreillette, pas d’usage dans les transports en commun où l’émission est maximum, pas de maintien près des organes vitaux - c'est-à-dire en clair pas de portable dans la poche, portable éteint la nuit et surtout pas posé allumé sur la table de chevet, voire sous l’oreiller : un portable émet tout le temps et ces émissions perturbent le sommeil, temps du repos et de la mémorisation.

Faites circuler ce message vers tous les parents de votre connaissance !!

Plus d’informations sur www.robindestoits.org.

 

Objet: assister et fédérer les personnes et les collectifs qui luttent pour la sécurité sanitaire des populations exposées aux nouvelles technologies de télécommunications sans fil
Siège social : 55 rue Popincourt, 75011 Paris
Adresse de correspondance : 12 rue Lucien Sampaix 75010 Paris
Téléphone : 01 43 55 96 08
Association régie par la loi du 1er juillet 1901
e-mail : contact@robindestoits.org
Site : www.robindestoits.org
Membre du « Comité Opérationnel chargé de l’expérimentation sur l’abaissement de l’exposition aux champs électromagnétiques » dans le cadre du Grenelle des Ondes.
Paris, le 31 Août 2011

Repost 0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 20:26

 

 

 

 

Repost 0
Published by magda - dans Notre monde
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 22:40

Bonjour à tous,

Tout est dit dans ces deux vidéos - la boulimie sévit depuis longtemps et atteint de plus en plus de personnes de tous âges. l'anorexie atteint les jeunes de plus en plus tôt -

Merci à Benjamin Lubzinsky pour son discourt clair, concret ; quel coach de talent !

Faire suivre aux personnes que vous connaissez qui souffrent de boulimie ou d'anorexie. Ce sont des paroles qui déclenchent l'espoir de venir à bout de cet enfer.

Merci pour elles.

Magda

 

www.psy-coach.fr !

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : les enfants de la nouvelle terre
  • les enfants de la nouvelle terre
  • : Ce congrès consacré aux jeunes et à leur planète se veut positif. Il y sera démontré que seuls une prise de conscience générale et une volonté d'intégrer de nouveaux concepts (autant dans le domaine de la santé que dans celui de l'agriculture) feront basculer l'avenir de l'Homme et sa planète. La santé globale des jeunes préoccupe : Asthme, allergies à de nombreuses substances, diabète, surpoids. Pourquoi autant d'autistes ...
  • Contact

et si c'était autre chose

 

Texte Libre

Texte Libre

Texte Libre

Nouvelle Terre

image-nouvelle-terre-2-.jpg