Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 01:03

Bonjour à tous,

je me fais la méssagère du site ETRE PLUS qui publie ce très bel article

Magda

 

Le nom est déjà très enchanteur, et prometteur: Le jardin des Fraternités Ouvrières.
Mais la suite l'est encore davantage.
Un véritable jardin d'Eden de la Nouvelle Terre: 1800 m², 2050 variétés d'arbres, 5000 variétés commestibles.
12% d'humus, 3 kg de vers de terre au m².
35 années de jardinage forestier sans aucun apport ni arrosage! (Il est vrai qu'il se trouve en Belgique, cependant)
Et le seul problème est qu'ils n'arrivent pas consommer toute la production abondante de ce jardin.
De quoi tordre le cou à de nombreuses idées reçues!
C'est carrément miraculeux!

La visite filmée est tout aussi fabuleuse: des fruits, des légumes, des plantes, des arbres à n'en plus finir, lourdement chargés d'une production impressionnante!
Cette vidéo m'a fait un effet incroyable: c'est très enthousiasmant!
A voir quand tu as un coup de blues!

Les cadeaux de la Nature sont là!
Le monde de demain nous ouvre ses portes. Donnez-vous la (peine) joie d'entrer!
Prenons-en de la graine!

Avec Amour.
Avi 

 

 

Permaculture
Le jardin des Fraternités Ouvrières

 

 

http://www.foretscomestibles.com (un film complet de 2h HD sera en vente) 
Le jardin d'Eden, n'a disparu que dans le coeur de certains humains! ceux issus des monocultures!
D'autres, comme Gilbert et Josine Cardon, (les auteurs de ce jardin forestier) savent bien qu'il n'a pas disparu et qu'il réside dans la biodiversité, végétale, animale et humaine.
Il ne tient qu'à nous de retrouver le jardin d'Eden, le paradis perdu, mais pour cela, il est impératif de sortir des dogmes, de la monoculture (végétale, animale, philosophique) et de l'esclavagisme si cher au monde dit "civilisé" 
Pour pouvoir enfin reconstituer petit à petit des paradis où l'abondance, la fainéantise, la liberté et la simplicité sont les seules lois. Et ne sont imposées que par le bon sens naturel dont sont dotés tous les êtres sauvages. 
Franck nathie (chercheur en permaculture)
www.foretscomestibles.com
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
Extrait du site:

Qu'est-ce que la Permaculture ?

PERMACULTURE ET ECOSYSTEMES COMESTIBLES

 

La permaculture, à l'écoute des fonctionnements intimes de la nature et des besoins des humains, cherche, d'une certaine manière et notamment à travers la création de forêts comestibles, à recréer des écosystèmes nourriciers et harmonieux pour tous... autrement dit : un paradis sur terre.

 

La permaculture aborde une multitude de domaines qui sont, en quelque sorte, les besoins fondamentaux des êtres vivants (humains inclus) et de l’environnement dans lequel ils vivent : l’habitat, l’alimentation, la médecine, la production alimentaire, les rapports sociaux (besoins fondamentaux), la climatologie, la botanique, la phytosociologie (vie des plantes), l’entomologie (vie de insectes), la pédologie (vie des sols), l’esthétique, etc..). Tous ces sujets seront imbriqués les uns dans les autres pour que les conceptions humaines (design) soient les plus équilibrées et résilientes possibles, en cherchant l’équilibre et la rentabilité énergétique maximale à court, moyen et long terme.

 

Des maisons bioclimatiques, des forêts de fruitiers et de plantes comestibles, prairies céréalières ou fourragères, verger potager, verger poulailler, biotope humide semi naturel, élevage et aquaculture quasi sauvage, etc.

 

Ces systèmes se maintiendront en équilibre dans un effort d’entretien minimum et une rentabilité énergétique maximum par divers principes : synergie, zonage, multifonctionnalité.

 

La « synergie » ou émulation, est la base du développement du monde vivant. C’est cette entraide pour la vie qui permet à chaque être vivant d’avoir une place juste dans un environnement qui évolue et se complexifie en permanence. Le phénomène qui incite à la croissance et à la complexification s’appelle Agradation (qui est l’inverse de la dégradation).

 

La permaculture est une sorte de mélange entre la science, l’école, le boulot et les vacances, en même temps et tout le temps ! Elle s’applique à tous les domaines de la vie et cela se résume par la question : Comment tirer parti des éléments, pour que la situation s’améliore, s’équilibre, s’enrichisse, se complexifie, s’embellisse sans détruire quoi que se soit, mais plutôt en en tirant parti pour créer quelque chose de nouveau ?

 

Interview Audio de Franck NATHIÉ sur la Permaculture

Interview réalisée en octobre 2012 au Salon et Ille et Bio à GUICHEN

par Radio-Laser FM 95.9 Ille et Vilaine www.radiolaser.fr

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 20:07
Des plantes intelligentes comme arme de dépollution massive
(Crédit photo : Shamengo)
 
Vidéo - Après dix ans de recherche, un paysagiste a mis au point des jardins filtrants qui décontaminent les boues et sols pollués grâce à des plantes à rhizomes qui tuent jusqu'à 99% des agents toxiques.

 

 

Réaliser 1000 portraits de pionniers ? C’est le défi de Shamengo, un programme qui souhaite « participer à un monde meilleur ».

 

En clair et en décodé, l’équipe de journalistes, techniciens, informaticiens, donne la parole en vidéo à des acteurs du monde entier engagés dans des projets bien différents : créateur du jeudi sans viande, inventeur du tourniquet à eau potable ou encore vigneron à cheval et poste le tout sur son site Internet. Et si vous vous sentez l’âme d’un pionnier, vous pouvez vous faire connaître en vous inscrivant sur le site.


En partenariat avec Shamengo, Terra eco vous propose de découvrir un portrait de pionnier chaque semaine. Aujourd’hui, zoom sur Thierry Jacquet, qui, après dix ans de recherches, a trouvé la solution pour décontaminer les sols de manière économique et écologique. Chaque année, 30 000 tonnes de boues sont transformées en compost, en Chine, au Brésil et en France.

 

VOIR LA VIDEO

Repost 0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 03:19

 

 

  Gunter Pauli : "Il ne faut pas polluer moins,

il faut arrêter de polluer

 

“Aujourd’hui, on donne des prix environnementaux aux hommes d’affaires qui annoncent qu’ils vont polluer un peu moins. Mais il ne faut pas polluer un peu moins : il faut arrêter de polluer.” C’est sur cette base, qui pourrait paraître totalement provocatrice, que Gunter Pauli a planté le décor de son impressionnante intervention (voir la vidéo).


Gunter Pauli est un industriel belge qui, dans les années 90, a lancé une société fabricant des produits biologiques pour la lessive et la vaisselle, Ecover. Il a conçu son usine pour qu’elle soit complètement biodégradable : tous les matériaux pouvant être démontés et réutilisés. Il innova même par exemple en payant ses employés jusqu’à 50 centimes d’euros par kilomètres parcourus pour qu’ils viennent en vélo à l’usine, jusqu’à ce que la justice belge le condamne pour cette initiative qui sortait des cadres du droit du travail… Il a dirigé Ecover jusqu’à ce qu’il découvre que les produits qu’il utilisait (l’huile de palme notamment) étaient responsables de la déforestation et de la disparition des Orang-Outan en Indonésie. Il vendit alors son entreprise pour se consacrer à la recherche de solutions alternatives à nos modes de développement. Pour être un vrai pionnier de l’écologie, il lui fallait trouver des matières premières qui régénèrent la forêt tropicale, pas l’inverse.

liftgunterpauli.jpg

Pour l’exposition universelle de Hanovre en 2000, il contribua à réaliser un pavillon (le Guadua Pavilion de Manizales) construit uniquement en bambou, afin de montrer que le bambou – le matériel de la pauvreté, celui avec lequel plus d’un milliard de personnes dans le monde construisent leur maison -, pouvait être un matériel durable et de qualité. Un véritable acier végétal. Cette réalisation a changé le regard que les pauvres portaient sur ce matériau.

“Il faut changer fondamentalement nos façons de penser. Nous devons créer des chemins pour que nos enfants imaginent un futur différent afin qu’ils ne répètent pas nos erreurs”, explique Gunter Pauli...

La suite ICI

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 06:10

 

Une information de Greenpeace à faire connaître.

 

 

 

Repost 0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 14:59

Bonjour à tous,

 

" Selon les classifications naturalistes, il existe un véritable abîme entre le monde animal et le monde végétal. Pourtant, sur les traces de Charles Darwin, des biologistes réputés sont en train de montrer que l'intelligence des plantes est peut-être une réalité. Les plantes mettent en oeuvre des stratégies sophistiquées pour vivre leur sexualité, mais aussi pour voyager. Elles éprouveraient des sensations. Elles auraient même de la mémoire. Jacques Mitsch met en scène avec humour la vraie vie des plantes pour nous révéler leurs talents cachés, sans jamais se départir de sa rigueur scientifique. Nous entraînant aux frontières mouvantes qui séparent les règnes animal et végétal, il nous tend au passage un miroir drolatique et passionnant." 

 

Passionnant !

 

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xg9m5a_l-esprit-des-plantes-2_tech

 

http://www.dailymotion.com/video/xg9n6u_l-esprit-des-plantes-3_tech

 


Repost 0

Présentation

  • : les enfants de la nouvelle terre
  • les enfants de la nouvelle terre
  • : Ce congrès consacré aux jeunes et à leur planète se veut positif. Il y sera démontré que seuls une prise de conscience générale et une volonté d'intégrer de nouveaux concepts (autant dans le domaine de la santé que dans celui de l'agriculture) feront basculer l'avenir de l'Homme et sa planète. La santé globale des jeunes préoccupe : Asthme, allergies à de nombreuses substances, diabète, surpoids. Pourquoi autant d'autistes ...
  • Contact

et si c'était autre chose

 

proverbe africain

Quand un enfant nait différent, c'est qu'il a quelque chose de différent à faire

Dr Françoise Berthoud

Que nous soyons
thérapeutes, enseignants
ou simples observateurs de la société,
nous savons
que les troubles du comportement de l'enfant
sont un défi dans beaucoup de familles.
 
Quant à l'autisme,
il s'agit d'une véritable révolution
dans la compréhension de son origine
et de sa fréquence.
 
Dr Françoise Berthoud

Texte Libre

Nouvelle Terre

image-nouvelle-terre-2-.jpg