Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 21:11

Bonjour à tous,

 

J'ai l'immense plaisir de  vous présente les différentes formations et conférences qui auront lieu ces prochains mois.


Magda Rita

 

 

 

FORMATIONS

 

STAGE 4 JOURS


 

 

 

LES NOUVEAUX ENFANTS

 

 

http://www.ecoledesanges.com/article-formation-2014-nouveaux-enfants-122608639.html

 

 


 

 

DSCN8206

 

 

 
Du 18 au 21 Août 201  -  LE PETIT PARADIS  -  ( près de Bugarach)


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

   

 

 

VISIO - CONFERENCES

 


sur le site : http://www.portes-arc-en-ciel.fr

 

6 mai 2014  20h30

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 


 

 

VISIO - CONFERENCES

 


sur le site : http://www.portes-arc-en-ciel.fr

 

Jeudi 15 mai 2014 à 20 H 30 


SAMVAHAN DELPHINOTHERAPIE

 

sur le site : http://www.portes-arc-en-ciel.fr

 

 

 

 LES ANGES RACONTéS AUX ENFANTS

 


 

Mardi 17 juin 2014 à 20 H 30 

 

  sur le site : http://www.portes-arc-en-ciel.fr

 

MARDI 27 JUIN 2014

 

 

VISIO CONFERENCE -DEBAT


LA VIOLENCE FAITE AUX ENFANTS

 

 

------------------------------------------------------

 

DSCN6745

 

 


Repost 0
Published by MagdaRita - dans STAGES 2014
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 16:37

Bonjour à tous,

 

Vous comprendrez en regardant cette vidéo, que les Nouveaux Enfants, quelles que soient leurs merveilleuses particularités nous préparent un monde où

 

"la première décision vient du coeur et l'intelligence dont nous sommes tous dépositaires doit faire ce que notre coeur décide" (Anne-Claire Damaggio)

 

Magda

 

 

j
Repost 0
Published by MagdaRita - dans AUTISME ASPERGER
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 21:57

 

 

 

============================================================================

 

* * *

 

 

MARDI 27 JUIN 2014 (reportée)

 

 

VISIO CONFERENCE -DEBAT


LA VIOLENCE FAITE AUX ENFANTS

sur le site : http://www.portes-arc-en-ciel.fr

 

 

 

* * *


========================================================================================

 
De très nombreux enfants subissent des violences, c’est incontestable.
Pourquoi cette intervention de ma part ? Tout simplement parce que le monde de demain m’intéresse et que les enfants d’aujourd’hui en sont les graines.

Nous le savons tous, un enfant victime de maltraitance ou témoin de scènes de violence familiales subit un traumatisme qui influera sur sa vie et  ses attitudes comportementales quasiment toute sa vie.

Pendant ce débat, je mettrai l’accent sur le moyen inconscient mis en place par la victime pour souffrir le moins possible de son traumatisme.

Ces enfants, s’ils ne deviennent violents envers les autres, peuvent l’être envers eux-mêmes, sinon, la dépression les guette, les états d’angoisse, d’insomnie ainsi que les pensées suicidaires et, pour nombre d’entre eux, une répétions des violences subies…

Pas de culpabilisation de notre société - elle est ce que nous permettons qu’elle soit.

- Alors, comment et où intervenir ? Voilà le sujet de cette conférence.

Le changement, c’est nous et nous en avons le pouvoir !

Nous avons tous un rôle à jouer et celui ci est majeur, il en va de la santé des enfants - du futur de notre magnifique maison, la planète Terre.

Venez nombreux, vous aurez la possibilité de prendre la parole.
Faites passer l’info.

Magda RIta

Repost 0
Published by MagdaRita - dans Visio-conférences
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 13:55

 

 

 

 

Du venin d’abeille pour combattre la sclérose en plaques, du pollen pour la digestion, du miel comme cicatrisant: la Roumanie cultive l’apithérapie, une médecine alternative dont les racines remontent à l’Antiquité.

 

Dans la Grèce antique, Hippocrate appliquait du miel pour soigner les blessures et les Romains qualifiaient le pollen de « poudre qui donne la vie ».

 

« La ruche constitue la plus ancienne pharmacie naturelle et la plus saine », explique Cristina Mateescu, directrice générale de l’Institut roumain de recherche et de développement apicole.

 

Médecin allopathe classique durant des années, le Dr Mariana Stan pratique aujourd’hui à Bucarest l’apithérapie « qui donne des résultats plus lents mais plus durables et plus profonds ».

 

« Dans mon village, mon arrière-grand-mère était guérisseuse et utilisait les produits de la ruche. Elle m’a inspirée », explique-t-elle à l’AFP.

 

La Roumanie est un des rares pays au monde où des modules d’apithérapie ont été inclus dans les formations médicales classiques.

 

L’extrait de propolis développé par l’Institut de recherche et de développement apicole a été officiellement reconnu comme médicament.

 

En Inde, en Chine et dans l’Egypte antique, la propolis, substance résineuse butinée par les abeilles dans les bourgeons, était déjà prisée pour ses vertus cicatrisantes et antiseptiques.

 

Fondé en 1974, cet Institut emploie aujourd’hui 105 personnes. Outre ses recherches pour maintenir en bonne santé les colonies d’abeilles, il commercialise une trentaine de traitements homologués.

 

Une nouvelle gamme permet aussi aux chats et chiens d’être traités par apithérapie…

 

« La Roumanie est une pionnière de l’apithérapie qu’elle a reconnue très tôt comme une composante de la médecine scientifique », explique à l’AFP le professeur américain Theodor Charbuliez, président de la Commission d’apithérapie d’Apimondia, fédération regroupant des milliers d’apiculteurs dans le monde.

 

Bucarest abrite depuis 1984 un centre médical d’apithérapie, le premier ouvert dans le monde.

Doina Postolachi, 34 ans, vient deux fois par semaine au centre médical d’apithérapie de Bucarest pour recevoir un traitement à base de venin d’abeille.

 

Doïna Postolachi, 34 ans, y vient deux fois par semaine pour recevoir des injections de venin d’abeille (apitoxine), qui lui ont « redonné espoir » dans sa lutte contre la sclérose en plaques.

 

« Il y a un an, je ne pouvais plus marcher ni entrer dans ma baignoire. Mes pieds étaient cloués au sol mais aujourd’hui le traitement au venin m’a redonné de la force dans les jambes, je marche, je peux prendre un bain », affirme, rayonnante, cette poétesse aux yeux d’un bleu intense.

 

Le venin est récolté de manière douce, sans provoquer la mort des abeilles.

 

Doïna n’a jamais voulu des traitements chimiques classiques « qui s’accompagnent de nombreux effets secondaires ».

 

Malgré le scepticisme de certains médecins allopathes, de nombreux patients dans le monde louent cette méthode alternative, y compris aux Etats-Unis.

 

Pour ses défenseurs, l’industrie pharmaceutique pourrait voir d’un mauvais oeil les traitements avec les produits de la ruche car ils sont très abordables.

 

Des abeilles qui font des merveilles

 

En 2013, l’université américaine Washington de Saint-Louis (Missouri) a publié une étude sur l’efficacité de la mélittine (toxine contenue dans le venin d’abeille) sur le virus du sida.

 

En France, des milliers de patients ont bénéficié de pansements au miel dans le service de chirurgie digestive de l’hôpital de Limoges (centre).

 

Des produits comme la gelée royale sont aussi de plus en plus utilisés en cosmétique. « Ils peuvent retarder les signes de vieillissement », relève Nelly Pfeiffer qui tient un salon spécialisé en apicosmétique à Bucarest.

 

Partout dans le pays, des officines proposent un vaste choix de produits apicoles.

 

Ce qui plaît, c’est l’image naturelle de ces traitements, qui ont toujours été présents dans la médecine traditionnelle d’un pays à la nature sauvage traversé par le massif des Carpates, comme dans le reste des Balkans.

 

« En Roumanie, nous avons la chance d’avoir une nature très préservée », note Cornelia Dostetan, apicultrice et membre de la Société nationale d’apithérapie.

 

Durant le communisme, les pénuries empêchèrent l’utilisation des pesticides. Aujourd’hui, la flore est encore très diverse en raison de l’absence de grandes zones de monocultures agricoles comme en Europe de l’Ouest.

 

Certifiée bio, la société roumaine Apiland, basée en Transylvanie, exporte du pollen cru aux Etats-Unis, en France, en Grande-Bretagne.

 

Selon le dernier recensement agricole de 2010, la Roumanie comptait 42.000 apiculteurs et 1,3 million de colonies d’abeilles.

 

« Ces êtres minuscules font des merveilles », dit Doïna qui ressent à leur égard « une immense reconnaissance ».

et aussi : Goodplanet.info
A LIRE
=>" les abeilles et le chirurgien" du Pr Henri Joyeux
=>"La voie chamanique de l'abeille" de Simon Buxton

Repost 0
Published by MagdaRita - dans Solutions santé
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 00:04

 

La technique d’arrosage goutte à goutte solaire

Le goutte à goutte solaire est un système d’arrosage très efficace, simple et économique qui peut aider des millions d’agriculteurs dans le monde à obtenir une augmentation de leur production tout en utilisant jusqu’à 10 fois moins d’eau.

En raison de l’accroissement constant de la population dans le monde, l’eau douce devient une ressource de plus en plus rare sur notre planète.


Une part importante de l’eau douce que consomme l’humanité est utilisée pour l’irrigation des cultures, et le gaspillage dû à des systèmes d’arrosage peu efficaces est important. Bien qu’il existe des systèmes d’arrosage efficients comme le goutte à goutte conventionnel, ces derniers sont peu utilisés par les agriculteurs en raison de leur coût élevé, surtout dans les pays moins favorisés économiquement.

Le goutte à goutte solaire va changer ce panorama, car il offre un système d’irrigation très efficace dont l’installation est simple et peu coûteuse et qui permet à des millions d’agriculteurs d’obtenir une augmentation de leur production tout en utilisant beaucoup moins d’eau.


Qu’est ce que le goutte à goutte solaire ?


Le goutte à goutte solaire, connu également sous le nom de « Kondenskompressor », est une technique d’arrosage qui a pour objet d’obtenir une utilisation optimum de l’eau, par l’emploi de l’énergie solaire comme élément moteur du processus de distillation et mouvement de l’eau. Il s’agit d’un système d’une simplicité et d’une efficacité surprenantes grâce auquel il est possible de réduire la quantité d’eau utilisée pour l’arrosage d’environ 10 fois par rapport aux systèmes traditionnels d’arrosage.

DSC01115

 

De plus, le système Kondenskompressor offre un autre avantage : il permet d’utiliser des eaux saumâtres et même de l’eau de mer, pour l’arrosage, car il transforme l’eau salée en eau douce.

Pour la fabrication du kondenskompressor, on peut utiliser un matériel facile à obtenir comme le sont les bouteilles de plastique PET. Sa fabrication et son installation sont simples et à la portée de tous les agriculteurs que ce soit dans le domaine privé ou professionnel. Il ne demande qu’un entretien minimum, c’est-à-dire rajouter de l’eau dans le dépôt quand cela est nécessaire et éliminer les plantes qui auraient poussé à l’intérieur du kondenskompressor

L’application de cette technique permet aux plantes de se développer complètement en utilisant exclusivement la quantité d’eau nécessaire et en évitant ainsi l’évaporation de celle qui serait en surplus.

Étant donné que l’on utilise du matériel de récupération que l’on trouve facilement et que sa fabrication et son installation sont extrêmement simples cette technique peut être utilisée facilement dans les pays pauvres où les saisons sèches sont longues et même dans les zones désertiques qui pourraient s’approvisionner en eau douce ou salée (par exemple la mer).


Comment fabriquer un Kondenskompressor et appliquer la technique du goutte à goutte solaire ?

Pour fabriquer un kondenskompressor, il suffit d’avoir deux bouteilles de plastique PET avec bouchons (des bouteilles d’eau en plastique), de différentes tailles (par exemple une de 5 litres et une d’un litre et demi). On peut utiliser des bouteilles en verre de mêmes caractéristiques si on dispose d’un moyen pour les couper.

La plus grande bouteille doit être coupée à la base tandis que la plus petite doit être coupée à la moitié environ et c’est la partie inférieure qui sera utilisée.

La moitié inférieure de la petite bouteille, remplie d’eau, se posera sur le sol et on installera dessus la grande bouteille. La position relative entre les deux doit permettre d’ouvrir le bouchon de la grande bouteille pour verser de l’eau dans la petite.

IMAGEN PLANTILLA CON NOMBRES

Les deux bouteilles ainsi disposées (le kondenskompressor) se posent près de la plante à arroser. Autour de la plante et du kondenskompressor on met du foin, de la paille ou des feuilles sèches.

DSC01522

 

Comment fonctionne le goutte à goutte solaire ?

Pour bien comprendre le fonctionnement du système de goutte à goutte solaire, il faut savoir qu’avec un arrosage conventionnel la zone de culture ne tire pas profit de toute l’eau utilisée, en raison de l’évaporation.

Lorsque l’on arrose la surface d’un terrain de manière conventionnelle une petite partie de cette eau est utilisée par la plante directement du sol et est absorbée par les racines. La plante utilise cette eau pour son développement et transpirera par les feuilles. C’est la raison pour laquelle, la plante a besoin d’un apport d’eau régulier.

D’autre part, une bonne partie de l’eau répandue sur le terrain s’évapore directement dans l’atmosphère sans passer par la plante et sans lui être utile.
De plus, il faut aussi considérer que si l’arrosage est abondant, une partie de l’eau reçue par le terrain se filtrera vers les couches plus profondes de la terre et ne sera pas utilisée par la plante.

Le degré de transpiration de la plante et d’évaporation du sol dépend de la température et de la sécheresse de l’air.

Le fonctionnement du Kondenskompressor

La technique du goutte à goutte solaire et celle des distillateurs solaires ont un fonctionnement semblable car les deux utilisent l’énergie du soleil pour évaporer l’eau qui se trouve dans un emplacement déterminé et la diriger vers l’endroit qui convient.

destilador- kondenskompressor

Lorsque les rayons du soleil atteignent le kondenskompressor, ils produisent à l’intérieur de celui-ci un effet de serre qui élève la température de l’air et provoque l’évaporation de l’eau à l’intérieur du réservoir. L’air qui se trouve à l’intérieur de la cloche se sature d’humidité, provoquant une condensation en forme de gouttes d’eau sur la paroi. Tant que le kondenskompressor restera exposé au soleil, l’évaporation continuera produisant des gouttes d’eau de plus en plus grandes qui finiront par se glisser sur les parois et tomber sur le sol pour l’arroser. De cette façon il se produit un cycle naturel de l’eau à petite échelle.

IMAGEN AGUA EVAPORANDOSE

Quand le soleil frappe le kondenskompressor, l’eau s’évapore à l’intérieur du récipient et se condense sur les parois de la grande bouteille.

IMAGEN AGUA EVAPORANDOSE Y GOTAS CAYENDO

 Si le Kondenskompressor reste au soleil, l’évaporation continuera, les gouttes d’eau augmenteront et se glisseront sur les parois jusqu’au sol qu’elles humecteront.

L’avantage de ces systèmes d’irrigation par goutte à goutte, aussi bien solaire que conventionnel, est que la plante reçoit exactement la quantité d’eau suffisante et nécessaire pour son développement évitant ainsi le gaspillage dû à l’excès d’arrosage, à l’évaporation ou à la filtration.

Etant donné qu’il n’y a pas de connexion directe avec l’atmosphère extérieure, il ne se produit pas de perte d’eau par la cloche. Pour éviter les risques d’évaporation, dans la zone qui se trouve entre la plante et le Kondenskompressor, on y place du foin ou de la paille qui conserve l’humidité du sol. Ainsi l’eau ne peut s’évaporer que lorsqu’elle a été utilisée par la plante pour son développement, par la transpiration des feuilles.

 

 SOURCE

 

AUTRE SITE INTERESSANT : http://www.ecolopop.info/

 

Repost 0
Published by MagdaRita - dans solutions agricoles
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 12:54

 

 

« Même s’il est indispensable que les enfants et les adolescents étudient, qu’ils obtiennent des diplômes, on est obligé de constater que, plus importante que le développement de l’intellect, il y a la formation du caractère. Car l’essentiel, c’est de vivre, ce n’est pas d’être médecin, avocat, ingénieur ou économiste.

 

Et pour vivre, pour affronter toutes les conditions de l’existence, il est important de travailler sur son caractère.

 

L’instruction est une chose et l’éducation en est une autre. Plus que de professeurs érudits, la jeunesse a besoin d’instructeurs qui lui révèlent ce qu’est la vie et comment elle doit la vivre pour que les forces, les qualités, les dons qu’elle possède puissent se manifester en plénitude.

 

Tant qu’on ne mettra pas l’accent sur la formation du caractère, mais seulement sur le développement de l’intellect, les connaissances données aux jeunes dans les écoles et les universités ne serviront qu’à leur réussite personnelle ; et cette réussite, c’est souvent aux dépens des autres qu’ils y parviendront.

 

Mais qu’on leur apprenne à travailler aussi sur leur caractère, à ne pas chercher à utiliser leurs connaissances à leur seul profit, et on verra se lever des êtres capables de faire évoluer toute une société. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Repost 0
Published by MagdaRita - dans ECOLE EDUCATION
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 15:14

 

 

 

 

 

 

 

Les résultats obtenus dépendent directement d’une recherche menée depuis 3 ans en pédagogie, sciences cognitives et linguistique (voir ci-après). Ils s’inscrivent donc dans le cadre d’un protocole précis, en cours de modélisation. Par conséquent, les résultats de la classe ne présagent en aucun cas des résultats de classes ou d’écoles dites "Montessori", dont le cadre théorique et pédagogique diffère.

Trois grands médecins – Jean Itard, Edouard Séguin puis Maria Montessori – ont, l’un après l’autre, posé les jalons successifs d’une recherche pédagogique basée sur l’observation de l’enfant. La proposition qui en découle, fruit d’un siècle de recherche empirique, voit aujourd’hui ses postulats validés par la recherche scientifique et trace ainsi les contours d’un nouvel environnement pour l’école maternelle.

Depuis septembre 2011, nous expérimentons les grands axes théoriques de cette proposition au sein d’une classe d’une école maternelle publique de Gennevilliers, en Zone d’Education Prioritaire et Plan Violence, avec le soutien de la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO).

Dès la première année, les enfants ont assimilé spontanément, avec facilité et enthousiasme, les apprentissages proposés de façon sensorielle et progressive. Les tests scientifiques réalisés auprès des enfants l’ont confirmé. Lire, écrire ou comprendre les concepts clés des mathématiques sont des conquêtes rapides et heureuses.

.

Ces résultats extrêmement positifs ont été obtenus grâce à un apport pédagogique et théorique concret. Nous avons en effet :
   - Structuré et renforcé la proposition en la mettant en lien avec les sciences cognitives ;

   - Adapté le matériel de langage afin de permettre un apprentissage spontané de la lecture.

Développement des compétences cognitives

Dès la première année, les résultats ont dépassé nos attentes ! Les tests, réalisés par le CNRS de Grenoble, indiquent que tous les enfants progressent plus vite que la norme. Ils l’ont par ailleurs largement dépassée en conscience phonologique, compréhension du nombre, précision visuo-motrice, et ont augmenté de façon spectaculaire leur mémoire de court terme. Les enfants de Moyenne Section avaient tous, dès la fin de la première année scolaire, au moins un an (voire deux) d’avance en lecture.

Développement des compétences émotionnelles et sociales

Le travail et le suivi sont individualisés toute la journée, ce qui permet à l’enseignant de cibler les besoins spécifiques de chaque enfant et d’y répondre au bon moment. Cette individualisation favorise le développement de la personnalité et des potentialités de chaque enfant et permet d’éviter les situations d’échec. Tous les enfants sont placés en situation de réussite.

Par ailleurs, nous ne constatons pas de compétition entre les enfants ; mais plutôt une émulation de groupe encouragée par la mixité des âges (3, 4 et 5 ans) et par les objectifs ambitieux que les enfants se fixent (et atteignent). La collaboration, le tutorat et l’entraide spontanés prennent le pas sur la comparaison et la compétition. La dynamique de groupe est vertueuse et respectueuse des différences de chacun.

De leur côté, les familles ont rapidement noté chez leur enfant une capacité nouvelle à se concentrer, une autonomie importante, des relations sociales apaisées, de l’autodiscipline, ainsi qu’une envie irrépressible de se rendre à l’école, même malades ! Dans un tel environnement, les enfants développent curiosité, volonté, créativité, confiance et estime de soi.

Témoignages des parents (6 minutes)

.

Modélisation

Ces résultats extrêmement positifs nous indiquent donc qu’une démarche éducative basée sur les lois intérieures du développement de l’enfant, peut avoir un impact réel sur la lutte contre l’échec scolaire et l’illettrisme, mais également sur le développement de qualités humaines telles que la générosité et l’empathie, ainsi que sur l’acquisition de comportements sociaux positifs comme la coopération et l’entraide.

Notre objectif est maintenant de modéliser cet environnement pédagogique pour le rendre duplicable. Encouragée par les résultats de la classe de Gennevilliers – validés par des tests réalisés notamment par des chercheurs du CNRS – une équipe pédagogique et scientifique s’est formée pour accompagner Céline Alvarez dans son travail de modélisation.

Repost 0
Published by MagdaRita - dans ECOLE EDUCATION
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 00:02

Bonjour à tous,

Bien nourrir ses enfants est primordial. Nourriture du corps bien entendu sans oublier celle de l'esprit.

Francine Grimard écrit et illustre de merveilleux livres extrêment nourrissants

Croyez moi, les enfants vont adorer mais, faites vous d'abord plaisir, dévorez-les !!!!

Magda Rita

 

 

28 pages , 17 illustrations,  21,5 cm X 21,5 cm

Ce  merveilleux petit livre illustré, propose des réponses aux grandes questions que se pose tout être humain. Il répond avec des mots simples et remplis d’amour, à nos interrogations sur la naissance, la mort,  le sens de la vie.

Une question de Sarah : « Où étais-je avant de naître? » entraîne les enfants dans un merveilleux voyage de découverte de soi, de leur lumière intérieure: de leur « petite âme ».

Cet album très inspirant livre un message d’Amour, de paix, et de joie. Il se veut un outil éducatif pour le développement global de l’être humain.

Ce petit livre rayonnant d’amour séduit tous et chacun par ses images colorées, son originalité, sa tendresse, son message universel d’amour, de bonté et d’unité avec tout ce qu’il y a sur la Terre.

Il contient également un lexique spécial et des activités ludiques qui invitent à une prise de conscience de l’amour et des qualités de leur lumière intérieure : leur merveilleuse petite âme.

Cette belle lecture est une histoire d’amour avec tout ce qui existe sur la Terre. C’est à lire et à relire sans modération, de l’enfance jusqu’à la fin du voyage de notre petite âme sur la Terre. Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour connaître la mission de notre petite âme.


Pour le parents et les futurs parents:

Après la lecture des livres: « La mission de la petite âme» et « La petite âme , d’où vient-elle? »  vous chérirez encore plus le petit bébé qui est en vous.

Vous comprendrez encore  mieux le travail sacré qui vous incombe de le guider dans cette vie. Puis plus tard, assis tout près l’un de l’autre, vous partagerai la joie de nommer les personnages, d’expliquer les images, de jouer avec le livre  en vous inspirant des suggestions d’activités proposées.Votre enfant appréciera grandement de regarder les illustrations colorées des livres qui développeront son goût pour les arts et la créativité.


 Ce sont des ouvrages lumineux qu’on veut conserver précieusement tout au cours de notre voyage sur la Terre.

 C’est un album à feuilleter très souvent pour « s’exercer » de plus en plus à ressentir la petite âme en no

 

us  et  en celle des autres.

Exemples d’illustrations

 

 

 

Extraits de texte:

… Maman, où étais-je avant d’être dans ton ventre?…

… Pourquoi suis-je venue sur la Terre ?…

… Nous sommes tous de petites âmes en mission sur la Terre. Chaque petite âme est merveilleuse et spéciale….

… Le monde de la Terre devient, plus beau, plus parfait….

Exemples d’activités suggérés:

… Joue à petite âme:….

…Que peux-tu faire pour montrer à la Terre que tu l’aimes?…

Album  pour les enfants et leurs parents : 21 cm X 21 cm comportant 24 pages en papier glacé dont 17 illustrations.

 

LA SUITE ICI

 

Repost 0
Published by MagdaRita - dans Livres - CD - Films
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 11:42

 

 

 

 
Photo
Un groupe de naturopathes professionnels dont je fait partie a réuni ses meilleures recettes santé.
La santé passe par votre assiette, vous le savez bien mais on manque parfois d'inspiration quand vient le moment de la préparation de repas sains et légers.

Ce recueil met en relief de délicieux plats colorés et vitaminés, des jus, des desserts, la plupart du temps crus et végétariens, mais vous découvrirez des recettes cuites aussi.

Au menu?
  • Taboulé de chou-fleur
  • Pâtés végétaux
  • Jus de fruits & légumes à faire soi-même        
  • Gâteau moelleux au potimarron
  • Chocolats crus
  • Et 22 autres recettes qui vont vous étonner
N'hésitez pas à partager cette page sur vos réseaux sociaux!
Téléchargez le livre pdf gratuitement en cliquant ici ou sur l'image ci-dessus (3,8 Mo)
Partagez!
Laetitia Forget
Naturopathe
Alimentation vitalisante, naturopathie, hydrothérapie, art de la respiration, exercice physique, huiles essentielles, stage de création de mandala, etc.
Mérignac, Bordeaux
tramway ligne B, arrêt fontaine d'Arlac
Laetitia_Forget@yahoo.com
 
  06 68 71 76 56
Téléchargez le livre "Recettes de Naturopathes, la Santé dans votre Assiette"
Contactez-moi pour recevoir le livre en version papier chez vous

Repost 0
Published by MagdaRita - dans SANTE bien-être
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 13:53

Bonjour à tous, Administrer sa commune de façon collégiale... les habitants de Saillans montrent un exemple éclairé...Magda

 

A Saillans, les 1 199 habitants ont tous été élus au premier tour !

Emilie Brouze | Journaliste Rue89

 

Ils en avaient assez que le maire sortant décide seul : les habitants de ce village de la Drôme ont travaillé pendant des mois à une liste collégiale, et vécu une belle expérience de démocratie participative.

Sujet suggéré par
un internaute

(De Saillans, Drôme) Que ceux qui ne croient plus à la politique aillent donc passer quelques jours dans ce petit coin au sud du Vercors. Ce qui s’y est passé ces derniers mois pourrait bien les faire changer d’avis. Joachim Hirschler, l’un des nouveaux élus de Saillans, rapporte avec délice la remarque d’une habitante :

« C’est magnifique : c’est la première fois que je vote avec le sourire. »


Le pont de Saillans (Emilie Brouze/Rue89)

Dans ce village de la Drôme, les municipales ont brassé une énergie formidable.

Face au maire sortant, quelques habitants ont lancé l’idée d’une « liste collégiale ». Avec l’envie de changer les choses, de ne pas voter « par dépit », ils se sont lancés dans une nouvelle manière de gérer leur commune, en sollicitant tous leurs voisins.

Une « démocratie participative » pour laquelle ils ont renversé l’organisation pyramidale de la mairie.

Hop, voilà les 1 199 habitants au sommet. Par petits groupes, ils ont imaginé ensemble des dizaines de projets et jusqu’à 250 personnes se sont réunies lors des réunions publiques – soit presque le quart de la population !

Ces deux derniers mois, on ne parlait plus que de politique, au village. Joachim Hirschler :

« A la fin on n’en pouvait plus, il fallait vraiment faire ces élections. »

La Drôme à Saillans, en mars 2014 (Emilie Brouze/Rue89)

La Drôme à Saillans, en mars 2014 (Emilie Brouze/Rue89)

Réveil des consciences

Cris de joie à l’annonce des résultats dimanche dernier, dans une salle bondée : la liste collégiale remporte les élections au premier tour avec 56,8% des voix (pour 1 070 inscrits) et 110 bulletins d’écart avec la liste du maire sortant, qui conserve trois sièges.

L’annonce des résultats des élections

Le soir même, les membres de la liste collégiale et ses sympathisants ont bu plus de Clairette de Die que prévu. Il ne reste que des bouteilles de jus de pomme qu’Annie Morin, la première adjointe, a mis de côté pour le conseil municipal du vendredi suivant. Le tout premier.

« Va falloir travailler ensemble, maintenant, pour l’intérêt commun ! », fait remarquer une vieille dame qui promène son caniche près du cimetière. « Les gens attendaient quelque chose de ces élections », sourit Sabine Girard, l’une des élues. Isabelle Raffner, sur la même liste, acquiesce :

« Qu’on gagne ou qu’on perde, il s’est passé un truc. Un réveil des consciences. Des rencontres, du partage. Quoi qu’il arrivait, ça allait changer. »

« Un village un peu rebelle »

A Saillans, la vie est habituellement aussi douce que les couleurs des maisons. Sur les façades, du saumon, de la menthe à l’eau ou des nuances de rose. La Drôme qui coule sous le pont de pierre à l’entrée du village est d’un bleu lagon, tout en transparence.


Deux façades à Saillans (Emilie Brouze/Rue89)

Les habitants affirment qu’il y a dans ce village une énergie hors du commun. Une effervescence qui doit en partie expliquer ce qui s’est déroulé ces dernières semaines. Saillans a connu l’exode rural et ses maisons abandonnées, avant de voir sa population grossir depuis une dizaine d’années. Vincent Beillard, le nouveau maire, installé depuis 2005, fait partie de ces « néo ».

 

LA SUITE ICI

Repost 0
Published by MagdaRita - dans MELI MELO
commenter cet article

Présentation

  • : les enfants de la nouvelle terre
  • les enfants de la nouvelle terre
  • : Ce congrès consacré aux jeunes et à leur planète se veut positif. Il y sera démontré que seuls une prise de conscience générale et une volonté d'intégrer de nouveaux concepts (autant dans le domaine de la santé que dans celui de l'agriculture) feront basculer l'avenir de l'Homme et sa planète. La santé globale des jeunes préoccupe : Asthme, allergies à de nombreuses substances, diabète, surpoids. Pourquoi autant d'autistes ...
  • Contact

et si c'était autre chose

 

proverbe africain

Quand un enfant nait différent, c'est qu'il a quelque chose de différent à faire

Dr Françoise Berthoud

Que nous soyons
thérapeutes, enseignants
ou simples observateurs de la société,
nous savons
que les troubles du comportement de l'enfant
sont un défi dans beaucoup de familles.
 
Quant à l'autisme,
il s'agit d'une véritable révolution
dans la compréhension de son origine
et de sa fréquence.
 
Dr Françoise Berthoud

Texte Libre

Nouvelle Terre

image-nouvelle-terre-2-.jpg